Colère des agriculteurs : les actions se multiplient avant le Salon

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
La colère des agriculteurs monte encore d'un cran, à l'approche du Salon de l'agriculture. Les annonces faites mercredi 21 février par le gouvernement n'ont pas convaincu, et partout les actions se multiplient.
Colère des agriculteurs : les actions se multiplient avant le Salon La colère des agriculteurs monte encore d'un cran, à l'approche du Salon de l'agriculture. Les annonces faites mercredi 21 février par le gouvernement n'ont pas convaincu, et partout les actions se multiplient. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T. Cuny, D. Schlienger, J. Boulesteix, D. Pajonk, S. Adam, L. Lavieille
France Télévisions
France 2
La colère des agriculteurs monte encore d'un cran, à l'approche du Salon de l'agriculture. Les annonces faites mercredi 21 février par le gouvernement n'ont pas convaincu, et partout les actions se multiplient.

Opération coup de poing, dans la matinée du jeudi 22 février à Senlis (Oise). Plusieurs dizaines d’agriculteurs se sont rassemblés avant de rejoindre Paris, pour l’ouverture du Salon de l’agriculture. Les annonces du gouvernement, mercredi, ne les ont pas convaincus. "Le gouvernement ne va pas nous avoir à l’usure. On est prêts à se remobiliser", assure l’un d’eux. 

Un débat au Salon 

Dans toute la France, les agriculteurs veulent à nouveau occuper le terrain. Dans les rues de Rodez (Aveyron), plusieurs dizaines d’entre eux sont venus exprimer leur colère. Des actions ont également eu lieu dans le centre-ville d’Arras (Pas-de-Calais), ainsi que devant un centre logistique du groupe Leclerc à Villette-d’Anthon, en Isère. Le blocus est prévu jusqu’à l’ouverture du Salon de l’agriculture, samedi 24 février. Emmanuel Macron doit s’y rendre, où il organisera un grand débat avec les acteurs du monde agricole. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.