Isère : la population de Villard-de-Lans divisée par le projet immobilier de Tony Parker

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
En Isère, un projet immobilier, porté par l'ancienne vedette du basket Tony Parker, suscite la polémique. Ce dernier souhaite construire un grand complexe hôtelier à Villard-de-Lans, une commune de 4 000 habitants qui, comme de nombreuses stations, manque de plus en plus de neige.
Isère : la population de Villard-de-Lans divisée par le projet immobilier de Tony Parker En Isère, un projet immobilier, porté par l'ancienne vedette du basket Tony Parker, suscite la polémique. Ce dernier souhaite construire un grand complexe hôtelier à Villard-de-Lans, une commune de 4 000 habitants qui, comme de nombreuses stations, manque de plus en plus de neige. (France 2)
Article rédigé par France 2 - E. Prigent, T. Germain, T. Simonet
France Télévisions
France 2
En Isère, un projet immobilier, porté par l'ancienne vedette du basket Tony Parker, suscite la polémique. Ce dernier souhaite construire un grand complexe hôtelier à Villard-de-Lans, une commune de 4 000 habitants qui, comme de nombreuses stations, manque de plus en plus de neige.

Avec le manque de neige, quel avenir pour le ski à Villard-de-Lans (Isère) ? Au pied des pistes, à la place d’un parking, une résidence de luxe d’au moins 500 lits et un complexe sportif pourraient voir le jour, un projet porté par l’ex-star du basket Tony Parker. Il divise les habitants. "Ce n’est pas un projet viable", estime l’un d’eux, tandis qu’un autre s’interroge quant aux conséquences sur "le réchauffement climatique"

Un projet à 96 millions d'euros

Le projet à 96 millions d’euros compte également de fervents supporters, notamment parmi les commerçants. "Ça peut faire plus de monde pour nous, pour les autres villages à proximité", commente l’une d’eux. Un autre projet est prévu à Corrençon-en-Vercors (Isère). Il est, lui aussi, dénoncé par le collectif local "Vercors Citoyen", qui s’inquiète des conséquences environnementales. "En termes d’impact sur l’eau, les ressources naturelles, sur l’empreinte carbone… Ils sont encore sur le paradigme d’avant, le modèle des années 70", réagit l’un des membres, Jean-Yves Bodin. 

Le maire de Villard-de-Lans, lui, souhaite développer une nouvelle clientèle d’affaires et un tourisme durant les quatre saisons. Les deux projets immobiliers sont pour l’heure suspendus en raison de recours administratifs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.