Pédocriminalité dans l'Eglise : la question de l'indemnisation des victimes

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
indemniser victimes eglise
FRANCEINFO
Article rédigé par
France Télévisions

Le pape François a parlé de "honte", mercredi 6 octobre, en réaction au rapport Sauvé. La Commission sur les abus sexuels dans l'Eglise (Ciase) préconise l'indemnisation des victimes. Mais comment trouver l'argent ?

Un fonds de dotation pour indemniser les victimes de violences sexuelles qui le souhaitent, c'est ce qu'avait créé l'Eglise au printemps dernier. Alimenté par ses membres et les fidèles, il devait servir à verser des indemnisations à partir de 2022. Mais ce fonds semble insuffisant au vu du nombre vertigineux de victimes : entre 216 000 et 330 000 recensées par la Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Eglise (Ciase), qui a remis son rapport mardi 5 octobre.

L'utilisation des dons est restreinte

Le rapport de la Ciase préconise que les réparations soient financées à partir du patrimoine des agresseurs de l'Eglise de France. Ce sont donc aux diocèses de mettre la main à la poche et non pas aux fidèles. Selon la loi de 1905, les dons des croyants ne doivent servir que pour les frais et l'entretien du culte. La Conférence des évêques de France espère trouver une solution pour indemniser les victimes, à l'occasion d'une grande assemblée des institutions religieuses à Lourdes (Hautes-Pyrénées) en novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.