Marianne "a le sein nu", "elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre" : pourquoi la phrase de Valls ne passe pas

Sans aborder directement la polémique sur le burkini, le Premier ministre a évoqué, lundi lors d'un meeting, le thème de la liberté de la femme en France en invoquant la figure de Marianne. Une déclaration corrigée par plusieurs personnalités. 

Le Premier ministre, Manuel Valls, lors d\'un meeting à Colomiers (Haute-Garonne), le 29 août 2016.
Le Premier ministre, Manuel Valls, lors d'un meeting à Colomiers (Haute-Garonne), le 29 août 2016. (PASCAL PAVANI / AFP)

C'est une déclaration tonitruante qui n'est pas passée inaperçue. Alors que Manuel Valls tend à se retrouver isolé au sein de son propre gouvernement sur la question du burkini, le Premier ministre a réaffirmé, lundi 29 août, son attachement indéfectible à la "liberté" des femmes, en convoquant la figure de Marianne.

"Sur la place des femmes, nous ne pouvons transiger", a déclaré le chef du gouvernement au cours du meeting de rentrée de la majorité socialiste, réunie à Colomiers (Haute-Garonne). Et Manuel Valls de se lancer dans une envolée lyrique.

Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre. C'est ça, la République.Manuel Valls

Cette phrase a aussitôt suscité les critiques. Sur Twitter, personnalités politiques, historienne et journalistes ont recadré le Premier ministre. Florilège. 

Parce que Marianne n'est pas voilée, mais elle porte le bonnet phrygien

Cécile Duflot, ancienne ministre du Logement et candidate à la primaire d'Europe Ecologie-Les Verts, a partagé plusieurs photos représentant Marianne, issues d'une exposition organisée à l'Assemblée nationale à l'époque où l'hémicycle était présidé par Jean-Louis Debré. Sur ces images, l'allégorie de la République est incarnée par plusieurs femmes. Toutes ont la tête recouverte d'un bonnet phrygien.  

Un rappel également fait par une journaliste du Figaro.

Parce que ça ne colle pas avec les livres d'histoire

Autre correction apportée aux propos du Premier ministre, celle de Mathilde Larrère, historienne spécialisée dans les révolutions et la citoyenneté à l'université Paris-Est-Marne-la-Vallée. Elle s'est fendue de nombreux tweets pour faire plusieurs rappels historiques démentant la version de Manuel Valls. Seins nus, bonnet phrygien, posture assise ou debout... Mathilde Larrère détaille la signification des attributs de Marianne. 

L'historienne rappelle également que la Marianne qui domine la place de la République, à Paris, est "sage", c'est-à-dire les seins couverts.

La statue de Marianne, sur la place de la République, à Paris, le 22 novembre 2015. 
La statue de Marianne, sur la place de la République, à Paris, le 22 novembre 2015.  (LOIC VENANCE / AFP)

Parce que se balader seins nus peut être un délit en France

Le magazine - bien nommé - Marianne ironise, de son côté, sur la possibilité de se promener les seins nus sur les plages et dresse un parallèle avec la possibilité, légale aussi, de porter un burkini"Quant à la tenue à adopter sur les plages, soyez rassuré.e.s, rien n'est obligatoire ; mais sachez que tout comme le burkini, le monokini 'à la Marianne' n'est pas proscrit par la Constitution", écrit le magazine sur son site. En revanche, pas question de se promener seins nus dans la rue. 

Selon l'article 222-32 du Code pénal, "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public" est passible d'une peine d’un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. En décembre 2014, une ancienne militante des Femen (célèbres pour leurs actions féministes seins nus) avait été condamnée à un mois de prison avec sursis pour exhibition sexuelle.