Commémoration du massacre d’Oradour-sur-Glane : Macron s’adresse aux jeunes

Lors de la cérémonie de commémoration du 10 juin 1944, quand 642 habitants du village d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne) ont trouvé la mort, Emmanuel Macron a souhaité délivrer un message à la jeunesse.

FRANCE 2

Les ruines du village d’Oradour-sur-Glane et, à côté d’Emmanuel Macron , Robert Hébras. À 91 ans, ce rescapé du massacre raconte comment il a survécu après avoir été mitraillé par les SS allemands. Les enfants sont bouche bée par le récit de ce survivant. Emmanuel Macron serre la main du vieil homme et le remercie de son témoignage : "C’est bien que vous leur transmettiez tout ça. C’est beau, c’est ça le sens de ces moments-là." Une minute de silence dans l’église : ici, 450 femmes et enfants furent enfermés et brulés vifs, les hommes furent mitraillés dans les granges. Un drame à travers lequel Emmanuel Macron veut d’abord s’adresser aux jeunes.

Une commémoration pour transmettre

"Ce soir dans vos familles, vous rapporterez le souvenir de ce martyr et ses enseignements", explique le président durant son discours. "Vous ne serez plus les mêmes, mais vous rapporterez aussi je l’espère le goût et l’énergie d’édifier sur ces ruines encore chaudes un monde meilleur." Dans les rues du village martyr, Emmanuel Macron discute avec une adolescente. Une commémoration d’abord pour transmettre : 500 enfants venus de toute la France étaient ce matin à Oradour-sur-Glane.

Le JT
Les autres sujets du JT
Emmanuel Macron assailli par les journalistes, le 28 avril 2017, lors de sa visite à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), pendant la campagne présidentielle.
Emmanuel Macron assailli par les journalistes, le 28 avril 2017, lors de sa visite à Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne), pendant la campagne présidentielle. (PASCAL LACHENAUD / AFP)