VIDÉO. PMA : "On va démultiplier les besoins en gamètes masculins alors que nous n'en avons pas suffisamment", selon la Manif pour tous

Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, sera auditionnée ce mardi par les 72 députés de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique à l'Assemblée nationale.

FRANCEINFO / RADIOFRANCE

"On va démultiplier les besoins en gamètes masculins alors que nous n'en avons déjà pas suffisamment", déplore mardi 27 août sur franceinfo Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, qui sera auditionnée dans la journée par les 72 députés de la commission spéciale chargée d'examiner le projet de loi relatif à la bioéthique à l'Assemblée nationale. Le texte, qui sera ensuite étudié après les deux semaines d'auditions, prévoit l'extension de la procréation médicalement assistée (PMA) aux couples de femmes et aux femmes seules.

Nous savons qu'il y a en France une pénurie de gamètes. Nous n'avons pas assez de donneurs pour les couples hommes-femmes qui souffrent d'une infertilité nécessitant un tiers donneur.

Ludovine de la Rochère

à franceinfo

"Les couples qui souffrent d'une pathologie de la fertilité attendent très longtemps", selon elle, qui s'interroge donc sur les conséquences d'une hausse de la demande de gamètes masculins dans le cadre de l'extension de la PMA : "Qu'est-ce qui nous garantit qu'on ne va pas rentrer dans la marchandisation humaine ?"

Elle assure que les pays ayant étendu la PMA "ont fini par soit rémunérer les hommes - ce qui est absolument contraire au droit français - soit acheter des gamètes à d'autres pays. Comment garantit-on alors que ce ne sera pas le cas ?" Ludovine de la Rochère s'est également interrogée sur la surveillance de telles conséquences. "Quels sont les moyens ? Qui va contrôler ?", s'interroge-t-elle.

Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous.
Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)