VIDEO. "Je considère que le débat doit avoir lieu à l'Assemblée nationale" : Jordan Bardella ne défilera pas avec la Manif pour tous le 6 octobre contre la PMA pour toutes

Jordan Bardella, député européen et vice-président du Rassemblement national, assure que son parti déposera des amendements et votera contre le texte ouvrant la PMA à toutes les femmes.

Contrairement à certaines figures de la droite, comme François-Xavier Bellamy (LR), Jordan Bardella, député européen et vice-président du Rassemblement national (RN), n'ira pas manifester avec une vingtaine d'associations dont la Manif pour tous contre l'ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes. Interrogé sur France Inter mercredi 11 septembre, l’eurodéputé "considère que le débat doit avoir lieu à l'Assemblée nationale" où le texte sera débattu à partir du 24 septembre.

Si j'étais député [en France], je ne voterais pas ce texte.

Jordan Bardella, eurodéputé RN

sur France Inter

.A l'unisson des positions prises par les figures de son parti, Jordan Bardella rappelle qu'il est opposé à la disposition prévue dans la prochaine loi bioéthique. "Nous allons probablement amender le texte et proposer un certain nombre d'amendements. Nos députés vont travailler sur la question. Mais on ne peut pas voter ce texte pour la PMA pour toutes."

En revanche, Jordan Bardella ne participera pas à la manifestation organisée le 6 octobre par des associations opposées à la PMA pour toutes les femmes : 

Je n'irai pas manifester. Je considère que le débat doit avoir lieu à l'Assemblée nationale où nous avons des représentants.

Jordan Bardella, eurodéputé RN

sur France Inter

L'eurodéputé RN justifie son opposition à la PMA pour toutes en évoquant le "droit sacré de l'enfant de connaître à la fois son père et sa mère". Jordan Bardella prédit également que la PMA entraînera "mécaniquement" la gestation pour autrui (GPA) : "Les juges vous diront que si l'on autorise seulement les couples de femmes homosexuelles à avoir un enfant, on crée une discrimination avec les couples homosexuels d'hommes. Les juges vous diront donc qu'il faut élargir la PMA aux hommes, et cela s'appelle la GPA." Pour autant, la GPA demeurera "un interdit absolu", a déclaré la garde des Sceaux Nicole Belloubet mardi, lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

L\'eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, sur France Inter mercredi 11 septembre 2019.
L'eurodéputé et vice-président du Rassemblement national, Jordan Bardella, sur France Inter mercredi 11 septembre 2019. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)