VIDEO. Fin de vie: bientôt l'épilogue sur le cas Vincent Lambert

La Cour européenne des droits de l'Homme examine ce mercredi 7 janvier le cas de Vincent Lambert. Sa famille est divisée sur son maintien en vie.

France 3

Le sort de Vincent Lambert est entre les mains de la Cour européenne des droits de l'Homme. L'institution examine ce mercredi 7 janvier le dossier de ce jeune homme, en état végétatif depuis six ans, et dont la famille est divisée. Une partie réclame l'arrêt des soins, ce que refuse d'autres de ses proches.

"Une euthanasie qui ne dit pas non nom"

"C'est l'ultime recours pour les parents de Vincent Lambert qui se sont opposés à la décision du Conseil d'Etat qui, le 24 juin dernier, avait autorisé l'arrêt de l'alimentation (…) du jeune homme qui se trouve en état végétatif depuis six ans", explique Christine Boos sur France 3.

"Leurs avocats ont invoqué la violation du droit à la vie et l'interdiction de la torture et des traitements inhumains en évoquant une euthanasie qui ne dit pas son nom" ajoute la journaliste.

Des arguments que nient les représentants de l'Etat, ils estiment que le Conseil d'Etat n'a fait qu'appliquer la loi Léonetti, qui respecte la volonté du patient.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vincent Lambert sur son lit d\'hôpital, en 2013.
Vincent Lambert sur son lit d'hôpital, en 2013. (FRANCE 2 / FRANCEINFO)