Education nationale : la grève suivie par 8,5% des enseignants selon le ministère, en hausse par rapport à la semaine précédente

La mobilisation n'atteint pas pour autant son niveau du 13 janvier.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une banderole brandie lors de la précédente journée de mobilisation des personnels de l'Education nationale, le 20 janvier 2022, à Paris. (HERVE CHATEL / HANS LUCAS / AFP)

Le mouvement de colère contre la gestion de la pandémie de Covid-19 dans l'Education nationale se poursuit, jeudi 27 janvier, pour un troisième jeudi consécutif. Il est suivi cette semaine par 8,52% des enseignants et 7,74% du personnel dans son ensemble, selon les estimations du ministère de l'Education nationale à la mi-journée. Le mouvement est un peu plus suivi par les enseignants des écoles (8,95%) que ceux des collèges et lycées (8,11%), selon ces mêmes estimations.

La mobilisation repart à la hausse par rapport au 20 janvier, où le ministère estimait le taux de grévistes à 1,15% dans le premier degré et 2,18% dans le second degré. Mais elle reste loin de celle observée le 13 janvier, première journée de grève contre le protocole sanitaire, où le ministère annonçait 38,5% d'enseignants grévistes dans le primaire et 23,7% dans le secondaire. Les syndicats revendiquaient, eux, des taux de 75% pour le primaire et 62% et pour le secondaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Education

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.