Appel à témoignages Les filles réussissent-elles à se faire une place dans les parties de foot des cours de récré ? Vous êtes enseignant, racontez-nous

La médiatisation du football féminin, les résultats de l'équipe de France féminine, de l'Olympique lyonnais et du PSG ont-ils permis une plus grande mixité dans la cour de récréation ? Si vous êtes enseignant, votre témoignage nous intéresse.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Deux élèves du collège Jean-Paul II à Ploemeur (Morbihan) jouent au foot dans la cour de récréation, le 24 mars 2020. (MANON CAVERIBERE / HANS LUCAS / AFP)

La cour de récréation reste-t-elle le lieu de la séparation des garçons et des filles à l'école ? Un rapport de l'Unicef, publié en 2018, l'attestait : les garçons sont souvent au centre et les filles reléguées sur les côtés. La partie de football improvisée sur le bitume, avec des blousons en guise de poteaux, au moment de la récréation, était jusqu'à présent plutôt une affaire masculine.

Pourtant, le football féminin ne s'est jamais aussi bien porté. A la veille du championnat d'Europe, qui débute le 6 juillet au Royaume-Uni, la Fédération française de football compte 163 717 joueuses licenciées (contre 141 279 un an plus tôt). Les Lyonnaises ont remporté leur huitième coupe d'Europe en mai et, sur la scène internationale, si les Bleues n'ont encore jamais rien gagné, elles font partie du gratin international et battent leurs records d'audience d'année en année.

Vous êtes directrice ou directeur d'école primaire, enseignant, et vous avez le sentiment que les lignes bougent ? Vous voyez les filles trouver leur place dans la cour d'école ? Vous avez l'impression qu'elles se mélangent aux garçons et participent aux matchs durant la récréation ? Ou au contraire, vous ne voyez pas de changement et les garçons occupent toujours l'essentiel du terrain ? Votre témoignage intéresse franceinfo.

N'oubliez pas de laisser vos coordonnées afin qu'un journaliste puisse éventuellement vous recontacter. Elles resteront bien entendu confidentielles et votre témoignage pourra demeurer anonyme.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Egalité femmes-hommes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.