Sanofi : une prime de bienvenue de 4 millions d'euros pour le nouveau PDG

À peine nommé, le nouveau PDG de Sanofi provoque déjà la controverse. Une équipe de France 2 revient sur l'affaire.

FRANCE 2

Pour prendre les rênes du géant pharmaceutique Sanofi, Olivier Brandicourt va toucher un bonus de 4 millions d'euros. Ce lundi 23 février, après l'annonce de cette prime, les salariés étaient excédés.

Dès sa prise de fonction, le nouveau PDG touchera 2 millions d'euros. Il touchera à nouveau cette même somme en janvier 2016, s'il est toujours en poste. De quoi choquer les salariés de l'usine Sanofi de Sisteron (Haute-Provence). Ils entament leur quatrième semaine de grève pour obtenir une augmentation de salaire. "C'est inadmissible, on a un savoir-faire ici qui est reconnu mondialement et nous, on a 30 euros d'augmentation tous les cinq ans et eux, ils se gavent, donc on en a marre", s'indigne au micro de France 2 un salarié.

Une somme indécente

Au total, entre son salaire fixe, son bonus de bienvenue et ses primes variables, le patron de Sanofi pourrait toucher jusqu'à 6,2 millions d'euros cette année. Environ 350 fois le Smic. Une somme inexplicable pour le gouvernement français. "Nous sommes dans un moment où la décence doit s'imposer", a déclaré Manuel Valls.

Le JT
Les autres sujets du JT