France : les mosquées manquent de financements

Le congrès annuel de l'UOIF, le plus grand rassemblement de musulmans de France, s'est clos lundi 6 avril. Dalil Boubakeur, président du Conseil français du culte musulman et recteur de la Grande Mosquée à Paris, y a notamment exprimé son souhait de doubler le nombre de mosquées d'ici deux ans.

FRANCE 2

"Il y a aujourd'hui 4 à 5 millions de musulmans en France et 2 200 lieux de culte", rapporte Hugo Clément, journaliste de France 2 en direct du Bourget (Seine-Saint-Denis). C'est trop peu selon le Conseil français du culte musulman. Dalil Boubakeur, son président, demande le doublement du nombre de mosquées. Mais le problème, c'est le financement. L'État français ne peut pas payer pour la construction de mosquée selon la loi de 1905. Les fidèles sont donc obligés de trouver eux-mêmes les fonds pour construire les lieux de culte.

Des financements étrangers qui déplaisent à l'État français

Il y a aujourd'hui entre 350 et 400 mosquées en cours de construction, mais parfois, les fidèles n'arrivent pas à récolter assez d'argent et certaines restent inachevées. Une solution s'offre alors à eux : chercher de l'argent à l'étranger et, plus exactement, des financements de puissances étrangères comme le Qatar ou l'Arabie saoudite. Mais ça, le gouvernement n'en veut pas. Il craint d'éventuelles ingérences.

Le JT
Les autres sujets du JT