Cash Investigation, France 2

VIDEO. "Monsieur Sarkozy, bonjour, c'est Elise Lucet..." : quand "Cash Investigation" tente d'interroger l'ex-président sur l'affaire libyenne

Par mails, coups de téléphone, textos… Nicolas Sarkozy a refusé de répondre aux questions de "Cash Investigation" sur le financement présumé de sa campagne présidentielle 2007 par la Libye. Alors, comme à son habitude, Elise Lucet est allée sur le terrain pour obtenir des réponses… "Extrait de "Affaire Sarkozy-Kadhafi : soupçons sur des millions", une enquête de Nicolas Vescovacci diffusée mardi 22 mai sur France 2.

Voir la vidéo
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2

Le magazine "Cash Investigation" (Facebook, Twitter, #cashinvestigati) a tout tenté, lors de son enquête sur le système de financement présumé de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy, pour recueillir la parole de l'ancien chef de l'Etat français, aujourd'hui mis en examen.

>> "Corruption passive", "financement illégal de campagne"... On vous explique ce que la justice reproche à Sarkozy (et ce qu'il risque)

Par mails, coups de téléphone, textos… Sans succès. Alors, par un beau jour de printemps, Elise Lucet et son équipe se rendent dans un hôtel aux portes de Paris le jour de l’assemblée générale du groupe AccorHotels. Au premier rang se trouve un administrateur de marque : Nicolas Sarkozy…

Nicolas Sarkozy quitte subitement la salle…

Cela fait des mois que "Cash" attend ce moment. Après deux heures d'assemblée générale, Nicolas Sarkozy se lève subitement… et quitte la salle. L'unique chance de poser des questions sur la Libye et le financement de sa campagne s'éloigne. L'ancien candidat à la présidence de la République est rattrapé dans les couloirs : "Monsieur Sarkozy, bonjour. C'est Elise Lucet…" 

Extrait de "Affaire Sarkozy-Kadhafi : soupçons sur des millions", une enquête de Nicolas Vescovacci diffusée mardi 22 mai sur France 2.

CASH INVESTIGATION / FRANCE 2
CASH INVESTIGATION / FRANCE 2 (CAPTURE ECRAN / CASH INVESTIGATION / FRANCE 2)