Procès Bygmalion : Jérôme Lavrilleux demande le renvoi du procès qui doit débuter la semaine prochaine

L'ancien directeur adjoint de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012 fait cette demande en raison de cas de Covid-19 parmi les avocats chargés de le représenter.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Jérôme Lavrilleux, le directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.
 (Benoît Collombat / Radio France)

Jérôme Lavrilleux a demandé le renvoi du procès Bygmalion qui doit débuter la semaine prochaine, le 17 mars, a appris franceinfo de source proche du dossier.

Les deux avocats de l'ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy ont le Covid-19, explique cette source.

La justice doit se pencher sur les frais de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012, mais également sur un système de fausses factures lors de cette campagne. Jérôme Lavrilleux en est l'un des principaux protagonistes puisque l'ex-député européen était alors chargé d'organiser les meetings. 

Le procès doit normalement avoir lieu du 17 mars au 15 avril au tribunal judiciaire de Paris. Nicolas Sarkozy doit comparaître avec treize autres personnes dont Jérôme Lavrilleux. L'ancien cadre de l'UMP est poursuivi pour "complicité de financement illégal de campagne" et "escroquerie". Nicolas Sarkozy sera lui jugé pour "financement illégal de campagne".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.