Affaire des fadettes : Éric Dupond-Moretti convoqué devant la CJR

Publié
Durée de la vidéo : 4 min.
dupont moretti
franceinfo
Article rédigé par
J.-C. Galeazzi - franceinfo
France Télévisions

Éric Dupond-Moretti a été convoqué par les magistrats de la Cour de justice de la République vendredi 16 juillet en vue de sa mise en examen après la perquisition du ministère de la Justice.

Le ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti est convoqué devant les magistrats de la Cour de justice de la République (CJR) vendredi 16 juillet. Une convocation en vue de sa mise en examen dans le cadre de l'enquête portant sur des soupçons de prise illégale d'intérêt. Jeudi 1er juillet, le bureau du garde des Sceaux avait été perquisitionné. Son avocat avait dénoncé un dispositif disproportionné et assurait que le ministre était "confiant et serein".

L'affaire remonte à 2014 et concerne d'abord Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog. Ils sont mis sur écoute et ceux-ci s'en rendent compte. Les enquêteurs pensent qu'une taupe les en a informés et lancent une enquête pour trouver l'informateur. Ils consultent des fadettes et un nom apparaît dans ces relevés téléphoniques : Éric Dupont-Moretti, avocat et ami intime de Me Herzog. En juin 2020, celui-ci porte plainte et un mois plus tard entre au ministère. Deux mois après, le nouveau ministre ordonne une enquête administrative sur les trois magistrats qui ont enquêté sur cette affaire d'écoute. Des syndicats de magistrats portent plainte et la CJR ouvre une enquête pour prise illégale d'intérêt.

Dupont-Moretti très fragilisé

Le 16 juillet, il peut échapper à une mise en examen et être placé sous le statut de témoin assisté, comme l'est le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin dans une autre affaire. Si Éric Dupont-Moretti est mis en examen, la jurisprudence Balladur voudrait qu'il démissionne. François Bayrou, lui, avait démissionné avant d'être mis en examen. Ce sera à Emmanuel Macron de trancher. En tout cas, Éric Dupont-Moretti, fragilisé par son échec aux régionales, est encore affaibli par cette affaire.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires Sarkozy

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.