Assassinat du président haïtien : le procureur demande l'inculpation du Premier ministre Ariel Henry

Le président Jovenel Moïse a été abattu le 7 juillet par un commando armé à son domicile de Port-au-Prince.



Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre haïtien Ariel Henry à Port-au-Prince (Haïti), le 20 juillet 2021.  (VALERIE BAERISWYL / AFP)

A Haïti, le chef du parquet de Port-au-Prince a demandé mardi 14 septembre au juge enquêtant sur l'assassinat du président Jovenel Moïse d'inculper le Premier ministre Ariel Henry, en raison d'appels téléphoniques qu'il aurait eus avec l'un des principaux suspects du meurtre, Joseph Felix Badio

Bed-Ford Claude, le commissaire du gouvernement de Port-au-Prince - équivalent du procureur - a par ailleurs demandé qu'Ariel Henry soit interdit de quitter le territoire haïtien "en raison de la gravité des faits exposés". Le président Jovenel Moïse a été abattu le 7 juillet par un commando armé à son domicile de Port-au-Prince.

Suite à cette menace d'inculpation, Ariel Henry a limogé le procureur Bed-Ford Claude."J'ai l'avantage de vous informer qu'il a été décidé de mettre fin à votre fonction", écrit le Premier ministre dans une lettre rendue publique.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaires politiques

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.