VIDEO. Au premier jour de son procès, l'ancien policier Michel Neyret reconnaît "des erreurs"

L'ex-star déchue de la police fait face à la justice. Retour sur cette première journée d'audience. 

FRANCE 3

Le procès de Michel Neyret, poursuivi pour "trafic d'influence et corruption", s'est ouvert lundi 2 mai au tribunal correctionnel de Paris. L'ancien commissaire de la police judiciaire de Lyon a été interrogé pendant quatre heures durant cette première journée d'audience. Il est apparu "concentré, répondant avec précision à chacune des questions", rapporte sur place la journaliste de France 3, Nathalie Pérez.

A plusieurs reprises, Michel Neyret a admis avoir "commis des erreurs", précise la journaliste. Interrogé sur les fiches de police qu'il a fourni à son indicateur Gilles Bénichou, l'ex super flic a déclaré : "J'ai commis là une faute professionnelle".

"Dépassé par les événements"

Calme, Michel Neyret a également avoué qu'il a "sans doute été dépassé par les événements", mais il a assuré qu'à aucun moment, il n'a cherché un enrichissement personnel. En l'absence de Gilles Bénichou, principal indicateur dans cette affaire, les déclarations de Michel Neyret apparaissent moins crédibles.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'ancien policier Michel Neyret arrive au palais de justice de Paris le 2 mai 2016 pour l\'ouverture de son procès.
L'ancien policier Michel Neyret arrive au palais de justice de Paris le 2 mai 2016 pour l'ouverture de son procès. (DOMINIQUE FAGET / AFP)