Santé : la vie de couple modifie nos défenses contre les maladies

Des chercheurs basés en Belgique ont fait cette découverte majeure pour la science. Les explications de France 2, entre les laboratoires et la vie de couple de Yann et Hyacinthe.

En vivant en couple, on met bien des choses en commun... y compris son système immunitaire, c'est-à-dire les globules blancs, ces remparts contre les maladies qui luttent dans notre sang. C'est la conclusion des chercheurs de l'université de Louvain en Belgique : vivre à deux modifie notre organisme.

Yann Soobrayen a transmis à son épouse Hyacinthe le goût pour le footing. Le sport, qui améliore la circulation, active la production de certains globules blancs. Ainsi, Hyacinthe a développé certaines caractéristiques du système immunitaire de Yann.

Un pas de géant pour la science

L'inverse est aussi vrai. Hyacinthe aime les légumes et grâce à elle, Yann en consomme bien plus qu'avant. Au quotidien, la vie à deux signifie aussi partager les microbes. Résultat : quand l'un tombe malade, l'autre a du souci à se faire. "Comme ça, on se soutient !", sourit madame. Depuis qu'ils vivent ensemble, leur système immunitaire respectif s'est harmonisé.

"On savait que 25% de notre système immunitaire venait des gènes. Mais là, on a découvert que plus de 50% est influencé par la vie de couple", observe le  professeur Adrian Liston, chef du service d'immunologie du laboratoire de Louvain. Cette découverte est un pas de géant pour la science; elle permettra peut-être de comprendre comment stimuler notre corps pour qu'il dresse des défenses efficaces contre certaines maladies.

Le JT
Les autres sujets du JT