L'immunothérapie, un nouvel espoir pour les patients atteints d'un mélanome inopérable

Ce cancer de la peau tue plus de 1 500 personnes chaque année. Le traitement donne de très bons résultats.

France 2

Un nouveau traitement vient d'obtenir ce 17 septembre son autorisation de mise sur le marché : l'immunothérapie. France 2 a rencontré Catherine Peirtsegaele. À 54 ans, elle se bat depuis cinq ans contre un cancer de la peau : un mélanome. Opération, chimiothérapie, les médecins ont déjà essayé plusieurs traitements pour enrayer sa maladie. Depuis cet été, elle suit un nouveau protocole d'immunothérapie qui lui permet d'éviter "les désagréments de la chimiothérapie" : pertes de cheveux, manque d'appétit, etc.

Trois fois plus efficace

Toutes les trois semaines, Catherine Peirtsegaele se rend au centre régional de lutte contre le cancer Gustave-Roussy à Villejuif, près de Paris, où elle reçoit une injection par intraveineuse. Comme elle, 1 500 patients l'ont déjà reçue. "On stimule le système immunitaire pour que les cellules de l'immunité, qui sont une partie des globules blancs, aillent détruire les cellules cancéreuses", détaille Caroline Robert, chef du service de dermatologie à l'Institut Gustave-Roussy.

Avec cette nouvelle méthode d'immunothérapie, un tiers des patients ont vu leurs métastases diminuer et 10% d'entre eux sont même en rémission. Une méthode trois fois plus efficace que ce qui a déjà été expérimenté.

Le JT
Les autres sujets du JT
Même plusieurs années après leur guérison, les anciens malades du cancer rencontrent des difficultés dans leurs démarches auprès des banques ou des assurances.
Même plusieurs années après leur guérison, les anciens malades du cancer rencontrent des difficultés dans leurs démarches auprès des banques ou des assurances. (CHASSENET / BSIP / AFP)