Renouvellement des pièces d'identité : les délais ont doublé avec la crise sanitaire et le Brexit

Les demandes de renouvellement des pièces d'identité ont très fortement augmenté depuis plusieurs mois, notamment à cause de la crise sanitaire. Conséquence : les délais d'obtiention augmentent fortement. 

Article rédigé par
Boris Loumagne - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Une employée de mairie procède à la validation d'un passeport, à Rennes, le 10 juin 2009 (illustration). (DAVID ADEMAS / MAXPPP)

C'est un incontournable des vacances à l'étranger : vérifier que sa pièce d'identité est à jour. En cette mi-octobre, à l'approche des vacances de la Toussaint, certains Français connaissent pourtant une cruelle désillusion alors qu'ils veulent faire renouveler le précieux sésame. En effet, il faut actuellement en moyenne deux mois pour refaire une pièce d'identité, un délai qui a doublé en quelques mois. 

À l'Agence nationale des titres sécurisés, on parle plutôt d'une "quarantaine de jours". "Quand on parle de délais pour les cartes d'identité, on parle de trois de trois types de délais", a expliqué sur franceinfo mercredi 20 octobre Anne-Gaëlle Baudouin, directrice de l’ANTS. Un premier délai concerne la prise de rendez-vous : "Aujourd'hui, il est en moyenne de 22 jours, avec des situations qui sont différentes en fonction des communes et souvent en fonction de la taille des communes".

Puis, il y a un deuxième délai "qui est le moment où le titre est instruit par un service de préfecture et ensuite un délai pour le fabriquer et l'acheminer jusqu'à la jusqu'à la mairie où il vous sera remis. Ce délai-là, il est aujourd'hui un petit peu allongé, mais il est autour également d'une vingtaine de jours". Et pour les passeports, "c'est du même ordre de grandeur", précise-t-elle.

La situation sanitaire... et le Brexit

Cet allongement des délais d'obtention est notamment lié à la situation sanitaire, qui a ralenti les service administratifs, mais aussi au Brexit. "C'est plus compliqué d'aller en Angleterre parce que maintenant il faut un passeport", explique Etienne Beranger, adjoint au maire d'Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), chargé de l'état civil. Avant, une carte d'identité suffisait. De plus, les voyages à l'étranger sont de nouveau possibles, ce qui augmente le nombre de demandes. "Le lieu de fabrication des papiers en France n'a pas une cadence de fabrication extensible à souhait", raconte, fataliste, Etienne Beranger.

Dans la commune d'Issy-les-Moulineaux, il faut actuellement compter deux mois et demi pour obtenir sa nouvelle pièce d'identité. Certains n'hésitent pas à user de subterfuges pour optimiser les délais au maximum. "Des citoyens s'inscrivent dans plusieurs mairies pour renforcer leur chances d'avoir leurs papiers rapidement et ensuite ne viennent pas. Malheureusement, tous n'ont pas la politesse de prévenir", déplore Etienne Beranger. En cas d'urgence professionnelle ou personnelle, les mairie peuvent cependant dégager des créneaux de rendez-vous.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Droits et démarches

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.