Covid-19 : voici le calendrier annoncé par le gouvernement pour la levée des restrictions et l'entrée en vigueur du pass vaccinal

Entrée en vigueur du pass vaccinal, fin des jauges, du port du masque en extérieur et du télétravail obligatoire... Franceinfo résume ce qui nous attend ces prochaines semaines, après la conférence de presse donnée jeudi soir par Jean Castex et Olivier Véran.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, lors d'une conférence de presse le 20 janvier 2022 à Paris. (JULIEN DE ROSA / AFP)

Bientôt le bout du tunnel ? Le gouvernement a annoncé, jeudi 20 janvier, l'entrée en vigueur prochaine du pass vaccinal et la possibilité pour tous les adolescents de recevoir une dose de rappel de vaccin contre le Covid-19. Par ailleurs, il a annoncé lever la plupart des restrictions liées à l'épidémie à partir du 2 février. Franceinfo fait le point.

>> Entrée en vigueur du pass vaccinal, levée progressive des restrictions, protocole sanitaire à l'école... Ce qu'il faut retenir des annonces du gouvernement

Le 24 janvier : pass vaccinal et ouverture du rappel pour tous les adolescents dès 12 ans

Le pass vaccinal, succédant au pass sanitaire pour les personnes d'au moins 16 ans, entrera en vigueur à partir de lundi 24 janvier "sous réserve de la décision du Conseil constitutionnel" vendredi, a annoncé Jean Castex. Il sera possible de bénéficier d'un pass vaccinal pour les Français recevant une première dose d'ici le 15 février, à deux conditions : présenter un test négatif de moins de 24 heures et "bien faire leur deuxième dose un mois plus tard".

Le gouvernement va par ailleurs ouvrir à partir de lundi, et sans obligation, le rappel de vaccin contre le Covid-19 à tous les 12-17 ans, a annoncé Jean Castex. Il était jusqu'alors réservé aux adolescents atteints de pathologies chroniques.

Le 2 février : fin du port du masque en extérieur, des jauges et du télétravail obligatoire

Les jauges dans les grands établissements accueillant un public assis (stades, établissements culturels, etc.) disparaîtront à partir du 2 février. Le port du masque y restera néanmoins obligatoire.

Par ailleurs, le port du masque ne sera plus obligatoire en extérieur. Le télétravail trois à quatre jours par semaine non plus, mais il restera "recommandé".

Le 16 février : réouverture des discothèques et reprise des concerts debout

Les discothèques, qui étaient fermées depuis le 10 décembre car considérées comme propices aux contaminations par le Covid-19, pourront rouvrir le 16 février, et les concerts debout pourront reprendre à cette même date, a annoncé le Premier ministre.

Olivier Véran, ministre de la Santé, a ajouté qu'à ce stade, le gouvernement ne prévoyait pas de rendre obligatoire la présentation d'un test négatif à l'entrée des boîtes de nuit, en plus du pass vaccinal. "La loi nous permet de le faire", a dit le ministre, "mais nous n'avons pas l'ambition de le faire".

Le 16 février, la consommation debout sera également à nouveau possible dans les bars. Elle avait été interdite à compter du 3 janvier. En outre, la consommation sera à nouveau possible dans les stades, les cinémas et les transports.

A partir du 21 février : un possible allègement du protocole sanitaire à l'école

Le Premier ministre a dit "envisage[r]" un allègement du protocole sanitaire pour les établissements scolaires au retour des vacances de février. Cela concernerait le port du masque mais aussi les tests à réaliser, selon le Premier ministre. Selon la zone, la date de retour des vacances est prévue le 21 février, le 28 février ou le 7 mars.

Le protocole actuel va en tout cas rester en vigueur jusqu'au début des vacances de février – le 5 février pour la première zone –, a précisé Jean Castex en réponse à la question d'un journaliste. La France compte actuellement 17 037 classes fermées, contre 14 380 vendredi 14 janvier, a ajouté le chef du gouvernement.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Vaccin contre le Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.