SNCF : le président du groupe souhaite remplir les trains à nouveau

Un siège sur deux : c’est la règle dans les trains depuis le début du déconfinement. Le patron de la SCNF souhaite remplir ses trains comme Air France remplit ses avions.

France 3

Seul un siège sur deux peut-être occupé dans les trains depuis le 11 mai dernier, date du déconfinement en France, pour assurer la distanciation sociale. Or, le patron de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, fait du forcing afin que les trains soient à nouveau remplis, comme c’est le cas dans certains pays. Car la mesure coûte très cher au groupe. La SNCF estime que le système de ventilation est efficace et suffisant pour protéger les passagers.

L’air renouvelé toutes les six minutes

Jean-Pierre Farandou affirme : "Je ne vous cache pas que je suis inquiet sur les TGV, on a une limitation à 50% des capacités, qui forcément pose des difficultés." Pour convaincre le gouvernement, la SNCF a plusieurs arguments. Tout d’abord, les voisins européens ont des trains remplis à 100%. De plus, les filtres à air présents dans les trains français limiteraient la propagation du virus, l’air étant renouvelé en moyenne toutes les six minutes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des usagers sortent d\'un train en gare Saint-Lazare, le 9 mai 2020 à Paris. 
Des usagers sortent d'un train en gare Saint-Lazare, le 9 mai 2020 à Paris.  (KARINE PIERRE / HANS LUCAS / AFP)