SNCF annonce un plan de transport "minimal dès ce week-end", un aller-retour TGV maximum entre les grandes métropoles

En pleine épidémie de coronavirus, un TER sur cinq en moyenne circulera en régions, un Transilien sur quatre en Ile-de-France. La SNCF annonce la fermeture de la gare Lille-Europe jusqu'à nouvel ordre.

La gare de Lille-Flandres, le 23 mars 2020.
La gare de Lille-Flandres, le 23 mars 2020. (THIERRY THOREL / MAXPPP)

La SNCF prévoit un plan de transport "minimal dès ce week-end", avec un à deux aller-retour TGV maximum entre les grandes métropoles, a annoncé vendredi 27 mars sur franceinfo Christophe Fanichet, le PDG de SNCF Voyageurs. Les contrôles seront "renforcés" alors que le confinement, en pleine épidémie de coronavirus, est prolongé jusqu'au 15 avril. La SNCF Voyageurs répond à la demande du ministre Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d'Etat chargé des Transports, "de réduire le plan de transport au strict nécessaire", précise Christophe Fanichet.

>> Suivez les dernières actualités sur le coronavirus dans notre direct

En régions, un TER sur cinq en moyenne circulera, "en ayant bien sûr pris en compte les dessertes des hôpitaux". En Ile-de-France, c'est un Transilien sur quatre, "en coordination avec la RATP". Les dessertes d'hôpitaux sont prioritaires. "Les seules dessertes frontalières que nous avons encore aujourd'hui, ce sont l'Eurostar et les Thalys".

Les ventes de billets "sérieusement réduites"

Christophe Fanichet précise par ailleurs qu'il n'y a "plus de vente de billets en gare. Il n'y a plus que des ventes sur Internet". Les ventes ont été "sérieusement réduites" afin de "respecter la distance de sécurité sanitaire". Il y aura un renforcement de la sécurité en gare "avec les forces de l'ordre qui sont présentes pendant tout le week-end".

La SNCF Voyageurs souligne également que les mesures sanitaires sont respectées . "Tous nos trains sont désinfectés tous les jours et avec une attention particulière sur toutes les zones sur lesquelles vous avez des mains qui peuvent se poser". Dans les TGV, "un placement de un passager sur deux" est observé. Pour les trains régionaux, Christophe Fanichet explique que des "balisages" sont mis en place dans les trains "pour que les voyageurs puissent s'installer uniquement aux places qui permettent de respecter ces distances".

La gare Lille-Europe fermée jusqu'à nouvel ordre

La ville de Lille annonce par ailleurs sur son compte Twitter la fermeture au public de la gare Lille-Europe "jusqu'à nouvel ordre" à la demande du groupe SNCF, en raison de l'épidémie. 

Tous les TGV sont reportés vers la gare Lille-Flandres. La circulation des trains Ouigo est désormais interrompue. Le trafic des TGV Inoui et des Intercités est ralenti.