Six Français sur dix ne font pas confiance au gouvernement pour réussir le déconfinement, selon notre sondage

Initialement confiants dans le gouvernement lors de l’annonce du confinement, les Français ne lui font plus confiance depuis fin mars, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié mercredi.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Édouard Philippe présente le plan de déconfinement face à l'Assemblée nationale, le 28 avril 2020 (DAVID NIVIERE / POOL)

Six Français sur 10 (58%) ne font pas confiance au gouvernement pour la réussite du déconfinement à partir du 11 mai, indique un sondage* Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro publié mercredi 6 mai.

>> Coronavirus : retrouvez les dernières informations sur l'épidémie de Covid-19 dans notre direct

Les classes populaires sont celles qui font le moins confiance au gouvernement sur ce point, indique cette enquête. 38% des personnes aux revenus les plus modestes ont confiance, contre 51% des personnes interrogées les plus aisées. Initialement confiants dans le gouvernement lors de l’annonce du confinement, les Français ne lui font plus confiance depuis fin mars, quand ils ont été persuadés que le gouvernement leur avait menti sur les masques, souligne l'institut de sondage.

Pessimisme sur le retour à l'école et dans les transports

Une majorité de Français (69%) sont persuadés que la sécurité promise sera insatisfaisante dans les écoles. Ils sont encore plus nombreux (74%) à anticiper une sécurité insatisfaisante dans les transports, un pessimisme particulièrement visible chez les habitants de la région parisienne (80%). En revanche, les personnes interrogées font une grande confiance aux entreprises (65%) pour assurer un niveau de sécurité satisfaisant à leurs salariés.

Concernant l’école, si les Français doutent des résultats, ils sont confiants sur les moyens. 65% des personnes interrogées pensent que l'engagement sur le nombre maximal de 15 élèves par classe sera tenu, 81% estiment que le volontariat des familles sera respecté, 60% que la garantie d’accueil pour chacun sera assurée.

Un tiers des Français souhaiterait rester confiné

Si deux tiers des Français (65%) souhaitent le déconfinement, le tiers restant (35%) préférerait rester confiné. Cette dernière tendance est particulièrement visible parmi les agents du service public (47% d'entre eux indiquent vouloir rester confinés) et parmi les jeunes (41% des 25-34 ans).

Globalement, les Français laissent de grandes latitudes au gouvernement sur les modalités de mise en œuvre du plan et sont prêts à ce que ce déconfinement soit adapté au cas par cas (régions, statut face à la maladie, etc.) Les jeunes (18-24 ans) sont 78% à trouver normal que les plus âgés (plus de 65 ans) restent enfermés chez eux…alors que ces derniers sont une proportion quasi-inverse (69%) à ne pas trouver cela normal.

*Cette enquête Odoxa-Dentsu Consulting a été réalisée auprès d'un échantillon de 1 005 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par internet les 5 et 6 mai 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.