8h30 franceinfo, France info

Reprise des cours, rentrée de septembre, salaire des enseignants... le 8h30 franceinfo de Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 29 mai 2020. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 29 mai 2020.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 29 mai 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 29 mai 2020. Reprise des cours, rentrée de septembre, salaire des enseignants... Il répond aux questions de Matteu Maestracci et Renaud Dély. 

Une réouverture des lycées à partir du 2 juin

Dans les zones vertes, les lycées doivent se déconfiner à partir du mardi 2 juin. "La plupart des proviseurs sont prêts", affirme Jean-Michel Blanquer qui ajoute qu'"il peut y avoir des exceptions" dans des lycées qui vont organiser une pré-rentrée et où les élèves "n'arriveront que le lendemain, le 3 juin, ou le surlendemain le 4 juin", selon lui. En revanche, dans les zones classées orange par le gouvernement dans son plan de déconfinement, seuls les lycées professionnels rouvriront. 

Contrairement à ce qui était prévu, Jean-Michel Blanquer a annulé l'oral du baccalauréat de français pour les élèves de première, "surtout pour des raisons d'équité" car "les candidats n'étaient pas en situation d'égalité suffisante dans la préparation de cet oral", compte tenu du confinement et de l'inégalité entre les élèves dans le suivi des cours à distance, s'est-il justifié. 

Un protocole sanitaire maintenu jusqu'à la fin de l'année scolaire

Environ 80% des écoles sont ouvertes actuellement. Le ministre de l'Éducation nationale espère que ce sera 100% en juin. Mais le ministre rappelle que "nous n'avons jamais dit que ce serait 100% des élèves qui seraient accueillis tous les jours. Nous savons bien que c'est impossible au mois de mai et au mois de juin" qui "sont anormaux", notamment en raison des classes à effectifs réduits. Jean-Michel Blanquer souhaite que les écoles maternelles et primaires organisent "au moins des rotations pour permettre aux élèves d'être dans une sorte de mi-temps d'école", afin que tous les élèves retournent à l'école avant les vacances d'été. 

En septembre, la rentrée scolaire de septembre sera "bien entendu" obligatoire, en assurant "travailler, en fonction de l'évolution de la situation épidémique, à un allègement du protocole sanitaire" pour septembre.

4% d'élèves décrocheurs pendant le confinement 

Jean-Michel Blanquer reconnaît que l'Éducation nationale avait perdu le contact avec 4% des élèves à la fin du confinement en moyenne, un chiffre en baisse par rapport au début du confinement, où 8% des élèves, soit environ 500 000 enfants et adolescents, ne donnaient pas de nouvelles à leurs professeurs. "Chaque enfant qui ne va pas à l'école, c'est un échec" pour l'Éducation nationale, commente le ministre. 

"Nous avons une urgence sociale de ce point de vue-là", concède Jean-Michel Blanquer, en précisant les différents dispositifs mis en place pour les décrocheurs, comme le rattrapage scolaire, le soutien scolaire gratuit pendant les vacances d'été, des "vacances apprenantes" et un "été pro" pour que des lycées professionnels puissent être ouvrir pendant l'été pour des ateliers.

Une augmentation de rémunération "maintenue" pour les enseignants

Après le confinement et la crise du coronavirus, pas de revalorisation supplémentaire pour les enseignants, mais une "augmentation de la rémunération qui est prévue pour 2021", à hauteur de 500 millions d'euros, "maintenue", qui sera votée dans le budget de l'État à la fin de l'année. 

En revanche, pour les choses qui étaient "dépendantes à la réforme des retraites", "on doit reprendre les discussions pour avancer" puisque cette réforme est enterrée, précise-t-il.

Retrouvez l'inégralité du "8h30 franceinfo" du vendredi 29 mai 2020 :

Jean-Michel Blanquer, ministre de l\'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l\'invité du \"8h30 franceinfo\", vendredi 29 mai 2020.
Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, était l'invité du "8h30 franceinfo", vendredi 29 mai 2020. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)