Le cas de l'avocat anti-pass sanitaire Fabrice Di Vizio soumis à "un examen approfondi de la commission de déontologie du conseil de l'ordre"

L'avocat, qui s'était notamment illustré au début de la crise du Covid-19 en défendant Didier Raoult, est l'une des figures du mouvement anti-pass sanitaire en France.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'avocat Fabrice Di Vizio, le 28 août 2021 à Paris. (SAMEER AL-DOUMY / AFP)

Rattrapé par ses confrères. L'avocat Fabrice Di Vizio, figure médiatique du mouvement contre le pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants, est visé par une procédure de la commission de déontologie du conseil de l'ordre du barreau de Paris. Si dans un premier temps franceinfo a expliqué mercredi 15 septembre qu'il faisait l'objet "d'une enquête du Conseil de l'ordre", Fabrice Di Vizio est en fait soumis à "un examen approfondi de la commission de déontologie du conseil de l'ordre", précise jeudi une source proche du dossier. Les conclusions devraient être communiquées à l'avocat dans les prochains jours. 

Selon nos informations, le cadre de cet examen est large : le Conseil de l'ordre s'intéresse à la fois à son comportement à la télévision, sur les réseaux sociaux ou en manifestation, mais aussi à ses clients. Des plaintes de clients mécontents ont été reçues par le Conseil.

"Je trouve ça sain", réagit l'avocat

Contacté par franceinfo mercredi, l'avocat affiche sa sérénité. "Je trouve ça sain que l'Ordre veuille se saisir de cette affaire parce qu'on va pouvoir faire la lumière sur un certain nombre de choses, je vais pouvoir mettre fin à des rumeurs", a-t-il déclaré, en promettant de répondre aux instances.

Comme l'explique le barreau de Paris sur son site, cette enquête déontologique peut déboucher sur un classement sans suite, une "admonestation du bâtonnier" ou un renvoi devant l'instance disciplinaire de l'Ordre. Cette dernière peut prendre des sanctions allant jusqu'à la radiation.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Pass sanitaire

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.