On s'y emploie, France info

On s'y emploie. Télétravail : comment lutter contre la baisse de motivation

Cinq semaines de confinement, cinq semaines de télétravail pour un tiers des salariés français. Pas toujours facile de garder la motivation. Comment rester motivé quand on travaille seul chez soi. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une femme en télétravail, le 19 mars 2020 à Nantes (Loire-Atlantique).
Une femme en télétravail, le 19 mars 2020 à Nantes (Loire-Atlantique). (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)

Evelyne Stawicki est coach, psychologue du travail, professeur à l'ESCP Europe. 

franceinfo : cinq semaines de confinement, cinq semaines de télétravail, est-ce que la motivation baisse, et pourquoi ?

Evelyne Stawicki : c'est vrai que passé les premières semaines d'excitation, de mise en oeuvre, de mobilisation, de prise de nouveaux repères, on assiste à une forme de fatigue psychique qui commence à se faire sentir. La motivation commence à faiblir, le moteur a des ratés. Ça rappelle le fameux mur des 30 kilomètres que l'on rencontre quand on court le marathon.

C'est donc une phase normale ?

Oui, l'absence des collègues et la dynamique d'équipe manquent. La solitude ou au contraire la promiscuité pèsent. On peut aussi avoir une inquiétude pour l'avenir avec un sentiment d'insécurité. On a perdu toutes ses activités habituelles, le sport, le spectacle, les week-ends à la campagne, le shopping. On est hyperconnecté ou a contrario on n'a plus trop de travail. On a beaucoup de raisons pour s'essoufler.

Comment se remotiver ?

On a une date, une perspective, le 11 mai, et c'est toujours un élément de remotivation. Ensuite, il faut s'appuyer sur les autres. Nous sommes des êtres éminemment sociaux. Se rendre compte qu'on n'est pas seul à vivre ce que nous vivons adoucit notre sort. Il faut aussi agir. Par exemple demander à son manager ou à ses collègues un retour sur son travail, pour nourrir son besoin de reconnaissance.

Profiter aussi de cette période pour se former, par la lecture et aussi par tous les moyens qu'offre la technologie. On peut tout apprendre aujourd'hui, via les webinars, les podcasts, les tutos. Un vieux sage disait : "Le poste ne vous appartient pas, mais les compétences, si". On va avoir besoin d'être très compétents dans les mois qui viennent.

Et les managers, comment peuvent-ils remotiver leurs troupes ?

En répondant à deux besoins fondamentaux de l'être humain. Le besoin de reconnaissance. Être capable régulièrement de valoriser son collaborateur. Deuxième besoin, le sens au travail. On parle beaucoup des professions qui nous aident à vivre, mais il y a des professions dont on parle peu, et qui n'ont pas bonne presse, comme par exemple le banquier. Il oeuvre pour accorder les prêts, reporter les mensualités. Il peut être fier de son travail. Le rôle du manager c'est de rappeler le sens que chacun a dans la cathédrale collective.

Une femme en télétravail, le 19 mars 2020 à Nantes (Loire-Atlantique).
Une femme en télétravail, le 19 mars 2020 à Nantes (Loire-Atlantique). (FRANCK DUBRAY / MAXPPP)