Coronavirus : les trois quarts des Français favorables au port du masque en extérieur dans toutes les villes, selon notre sondage

Parmi les opposants à cette mesure, 15% des Français se déclarent "plutôt opposés" à sa généralisation en extérieur partout, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et "Le Figaro" publié dimanche.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le port du masque a été rendu obligatoire dès le samedi 22 août 2020. (MAXIME JEGAT / MAXPPP)

76% des Français se disent favorables à la généralisation du port du masque obligatoire en extérieur à toutes les villes de France pour lutter contre l'épidémie de Covid-19, selon un sondage Odoxa-Dentsu Consulting pour franceinfo et Le Figaro, publié dimanche 30 août.

Dans le détail, 44% y sont "tout à fait favorables", et 32% "plutôt favorables", selon l’enquête, alors que de plus en plus de villes en France l’imposent en extérieur. Parmi les opposants à cette mesure, 15% des Français se déclarent "plutôt opposés" à sa généralisation en extérieur partout, et 9% "tout à fait opposés".
En revanche, ce qui pose problème aux yeux des personnes interrogées c’est de devoir payer les masques pour leurs enfants, le masque étant obligatoire au collège et au lycée. 78% des sondés auraient préféré que le masque soit gratuit pour tous les élèves, contrairement à ce qu'a annoncé le Premier ministre Jean Castex.

Concernant cette rentrée scolaire, 8 sondés sur 10 se disent inquiets par rapport à la situation sanitaire globale de leur pays (71% se disent inquiets pour leurs proches, 55% inquiets pour eux-mêmes). Logiquement, l’inquiétude pour sa propre santé augmente avec l’âge, 39% des 18-24 craignent pour eux-mêmes. Le pourcentage grimpe à 49% pour les 25-34 ans. Ensuite, environ 6 personnes sur 10 se disent inquiètes dans les tranches des 35-49 ans, 50-64 ans et plus de 65 ans.

Plus de 8 Français sur 10 pessimistes sur l'avenir

Interrogés pour les 12 mois à venir, 81% des Français se disent pessimistes quant à la croissance économique en France et 80% s'agissant du pouvoir d'achat. Sur ces deux questions, l'inquiétude des Français depuis le mois de juillet n'a fait que croître : + 4 points concernant la croissance économique et + 2 points pour ce qui est du pouvoir d'achat, indique l'enquête.

S'agissant de leur situation personnelle, 55% des personnes sondées font part de leur pessimisme et près d'un actif sur trois (32%) a peur pour son emploi. Cette inquiétude varie légèrement en fonction de la catégorie socio-professionnelle, 39% des actifs aux revenus les plus modestes ont peur de perdre leur emploi, ils sont 4 sur 10 chez les travailleurs indépendants et 41% du côté des ouvriers.

Dans cette ambiance morose, une majorité de Français (54% contre 46%) ne fait pas confiance à Jean Castex pour proposer un bon plan de relance pour la France qui sera dévoilé jeudi 3 septembre. Cependant le Premier ministre dispose d'un bon socle de confiance chez les sympathisants LREM, 91% mais aussi auprès de ceux du PS (57%) et de LR (58%). La défiance est majoritaire auprès des autres partis politiques, notamment auprès de la France insoumise (89%). Ils sont 78% au RN à ne pas faire confiance à Jean Castex et 54% chez les écologistes.

Enquête réalisée auprès d’un échantillon de 1 004 Français représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogés par internet les 27 et 28 août 2020.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.