Coronavirus : l'annonce du plan de relance repoussée d'une semaine

Le gouvernement veut se consacrer aux échéances de la rentrée sur le plan sanitaire, explique son porte-parole Gabriel Attal.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le Premier ministre Jean Castex le 3 août 2020 dans son bureau de l'Hôtel Matignon à Paris. (MARTIN BUREAU / AFP)

Le gouvernement va repousser à "la première semaine de septembre" la présentation de son plan de relance, jusque-là prévue pour mardi 25 août, afin de se consacrer aux échéances de la rentrée sur le plan sanitaire face à l'épidémie de Covid-19. Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, l'a annoncé samedi 22 août dans un communiqué.

Alors qu'entrera en vigueur dans dix jours l'obligation du port du masque en entreprise et pour les élèves des collèges et lycées, le gouvernement est pleinement mobilisé pour préparer cette échéance sanitaire.

Gabriel Attal

dans un communiqué

Le plan "est prêt" et le calendrier "est maintenu", assure le porte-parole du gouvernement. Mais les mesures ne seront présentées qu'"au lendemain d'une rentrée dont nous devons d'abord assurer les bonnes conditions d'organisation", écrit Gabriel Attal.

Le détail de ce plan de 100 milliards d'euros est attendu de pied ferme par les entreprises des secteurs les plus frappés par la crise. L'objectif du gouvernement est de retrouver dès 2022 un niveau de richesse nationale pour la France équivalent au niveau d'avant la crise.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.