Cet article date de plus de quatre ans.

Limite des 100 km : le secrétaire d'État au Tourisme "plaide pour que nous puissions desserrer cet étau" et appelle à "un été bleu-blanc-rouge"

Invité de France Bleu Pays Basque, Jean-Baptiste Lemoyne estime que "les clignotants sont plutôt au vert" et espère que le gouvernement va pouvoir annoncer jeudi 28 mai "la réouverture de nombreux sites".

Article rédigé par franceinfo - avec France Bleu Pays Basque
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'État chargé du Tourisme, à l'Elysée, en avril 2020.  (LUDOVIC MARIN / POOL)

Jean-Baptiste Lemoyne, le secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires Étrangères chargé du Tourisme, invité ce mercredi 27 mai de France Bleu Pays Basque, "plaide pour que nous puissions desserrer cet étau" de la limite de 100 km pour les déplacements.

>> Retrouvez les dernières informations sur la pandémie dans notre direct

Jean-Baptiste Lemoyne indique que le conseil de défense va étudier cette question jeudi 28 mai au matin."Le tourisme c'est une équation qui combine l'offre et la mobilité, l'un ne va pas sans l'autre", souligne-t-il, "il est important d'élargir cette capacité de déplacement". Jean-Baptiste Lemoyne appelle à "un été bleu-blanc-rouge", "pour que les Français, en solidarité, viennent redécouvrir la France et faire travailler les professionnels du tourisme". 

Le secrétaire d'Etat au Tourisme estime que "les clignotants sont plutôt au vert", et espère que le gouvernement va "pouvoir annoncer" jeudi "la réouverture de nombreux sites".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.