18h50 franceinfo, France info

Les familles en difficulté peuvent "demander à leur CAF une aide supplémentaire" en plus de l'aide de solidarité, indique Christelle Dubos

Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et à la Santé, apporte des précisions sur l'aide exceptionnelle de solidarité et rappelle qu'une autre aide est disponible sur demande depuis le début du confinement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Christelle Dubos, secrétaire d\'État auprès de la ministre de la Santé et des solidarités, le 19 novembre 2018.
Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé et des solidarités, le 19 novembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)

Les familles en difficulté peuvent "demander auprès de leur CAF une aide supplémentaire" en plus de l'aide exceptionnelle de solidarité, a expliqué mercredi 15 avril sur franceinfo Christelle Dubos, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Solidarités et à la Santé. Elle répond ainsi aux associations, comme le Secours catholique, qui estiment que l'aide exceptionnelle de 150 euros par ménage bénéficiaire de minima sociaux et de 100 euros par enfant n'est pas suffisante.

>> Coronavirus : les dernières informations sur la pandémie dans notre direct.

"Dès les premiers jours de confinement, j'ai demandé aux CAF à titre exceptionnel, quand les situations l'exigeaient de verser une aide" aux familles les plus en difficulté. "Donc en plus de l'aide exceptionnelle [annoncée cette semaine], il y a toujours la possibilité pour les familles de demander auprès de leur CAF cette aide supplémentaire", explique Christelle Dubos.

Une agence de recouvrement des pensions alimentaires créée

La secrétaire d'Etat rappelle également que depuis le début du confinement elle "s'est assurée que les familles puissent percevoir leurs prestations sociales sans rupture de droit. On a prolongé automatiquement ces prestations sociales et minima sociaux pour ces familles qui parfois sont dans la difficulté de remettre à jour leur dossier. Je me suis aussi assurée au quotidien que les familles qui bénéficient d'aide alimentaire puissent continuer à en bénéficier, c'est le travail avec les associations." Elle rappelle également qu'une agence de recouvrement des pensions alimentaires a été récemment créée pour compenser les éventuels non-paiements de ces pensions.

La représentante du gouvernement a par ailleurs apporté des précisions sur l'aide exceptionnelle de solidarité annoncée lundi 13 avril par Emmanuel Macron. Elle sera "versée automatiquement sans démarche de la part des ménages. Elle sera versée en une seule fois à la mi-mai, par les CAF, les MSA et Pole emploi pour ceux qui touchent l'allocation de solidarité spécifique".

Les étudiants pourront également prétendre à une aide. "Un plan spécifique" sera détaillé par la ministre chargée de l'enseignement supérieur, indique Christelle Dubos.

Christelle Dubos, secrétaire d\'État auprès de la ministre de la Santé et des solidarités, le 19 novembre 2018.
Christelle Dubos, secrétaire d'État auprès de la ministre de la Santé et des solidarités, le 19 novembre 2018. (RADIO FRANCE / FRANCEINFO)