DIRECT. Coronavirus : "Il ne s'agit pas d'imaginer de nouvelle création d'impôt" : le ministre du Budget, Gérald Darmanin, rejette un retour de l'ISF sur France 2

L'épidémie de coronavirus a fait au moins 17 167 morts depuis début mars, dont 10 643 à l'hôpital, selon le bilan officiel établi mercredi soir par le directeur général de la santé, Jérôme Salomon.

Gérald Darmanin, le ministre de l\'Action et des Comptes publics, à l\'Assemblée nationale, le 1er novembre 2019.
Gérald Darmanin, le ministre de l'Action et des Comptes publics, à l'Assemblée nationale, le 1er novembre 2019. (BERTRAND GUAY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Une prime exceptionnelle pour certains personnels hospitaliers, de 500 à 1 500 euros, sera versée aux personnels des services de santé dans les départements les plus touchés par l'épidémie et à ceux des services ayant accueilli des patients Covid-19 dans les départements les moins touchés, a annoncé le gouvernement mercredi 15 avril. Une prime sera "très rapidement" attribuée aux personnels des Ehpad, en première ligne, à l'instar des agents hospitaliers, a confirmé le ministre de la Santé, Olivier Véran, à l'issue du Conseil des ministres.

Une aide de 150 euros est également prévue pour les ménages les plus démunis. Le gouvernement versera le 15 mai une "aide d'urgence" de 150 euros par famille bénéficiaire du RSA ou de l'Allocation de solidarité spécifique (ASS), à laquelle s'ajouteront 100 euros par enfant. Interrogé dans le JT de 20 heures de France 2 sur ces aménagements spécifiques, Gérald Darmanin, ministre du Budget, a précisé : "On pourra aussi annuler des charges" pour des entreprises. "Il ne s'agit pas d'imaginer de nouvelle création d'impôt", a répondu le ministre des Comptes publics, interrogé sur un retour de l'ISF. Suivez les dernières informations sur l'épidémie dans notre direct.

 Le nombre de personnes hospitalisées en baisse pour la première fois. Depuis le début de l'épidémie de coronavirus, 74 030 personnes ont dû être hospitalisées, dont 31 779 sont actuellement à l'hôpital, a annoncé, mercredi, le directeur général de la santé. Le solde présente pour la première fois une baisse (513 personnes hospitalisées en moins). "Il faut le saluer tout en restant très prudent", a noté Jérôme Salomon. Par ailleurs, depuis le 1er mars, 17 167 décès ont été comptabilisés en lien avec l'épidémie, à l'hôpital et en Ehpad. Toutes causes confondues, on observe un excès de mortalité "exceptionnel" de 57% en semaine 14 (du 30 mars au 5 avril) au niveau national, a également déclaré le directeur général de la santé.

 Forte chute du commerce en mars. Selon la Banque de France, les ventes du commerce de détail ont chuté de 24% en mars par rapport à février. Et de 43,4% en ce qui concerne les produits industriels, les ventes de l'alimentaire restant stables. Et ce alors que le confinement n'a débuté que mi-mars. Les opticiens, concessionnaires automobile et magasins d'ameublement sont particulièrement touchés. 

 Washington suspend sa contribution à l'OMS. Comme il avait déjà menacé de le faire, Donald Trump a annoncé que son pays ne verserait plus sa part du financement de l'Organisation mondiale de la santé, dont il est le principal contributeur avec plus de 400 millions de dollars par an. Les versements sont coupés le temps d'évaluer son rôle "dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus", a déclaré le président américain.

 La Corée du Sud aux urnes. Le pays, un temps très touché, mais où l'épidémie a fortement ralenti, est un des premiers à organiser une élection depuis les municipales en France. Une forte participation est attendue pour ces législatives. Dans les bureaux de vote, on mesure la température de chaque électeur, les personnes fiévreuses votent dans un isoloir dédié désinfecté à chaque passage et les Sud-Coréens en quarantaine pourront se rendre aux urnes après la fermeture.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #CORONAVIRUS

11h02 : Bonjour . Lors de son allocution, lundi, Emmanuel Macron a appelé ses partenaires à aider les pays africains "en annulant massivement" leurs dettes. Mais hier, le G7 a simplement donné son feu vert (en anglais) à une suspension du versement des intérêts de la dette des pays les plus pauvres.

Ce matin, sur RFI, le président français a donc plaidé la mise en place d'un moratoire sur les intérêts, alors qu'une rencontre des ministres des Finances du G20 est prévue aujourd'hui. "C'est une étape indispensable", a commenté Emmanuel Macron, même s'il n'est pas encore question d'un effacement partiel ou total de la dette. De telles décisions pourront faire l'objet de discussions bilatérales, d'Etat à Etat.

11h00 : Bonjour à vous. Avez-vous des précisions concernant l'appel à l'annulation de la dette des pays africains lors de la dernière allocution du président de la République ? Merci.

10h58 : Bonjour @Manuduberry. L'idée n'est pas du tout abandonnée. "Fin mai, une plateforme sera ouverte pour la dépose de vos demandes" de remboursement, répond le compte Twitter @ClientsRATP à un internaute qui se pose la même question que vous.

10h58 : On ne parle plus du remboursement du pass Navigo promis par Valérie Pécresse ? Cette mesure est annulée ? Merci de votre réponse.

10h55 : "Aujourd'hui, on vit une situation inimaginable." Stephan Rossignol, le maire Les Républicains de la Grande-Motte (Hérault), ne cache pas son inquiétude. L'équilibre financier de la ville dépend du tourisme alors que la saison est menacée en raison de la pandémie. "Ce sont des équipements municipaux sportifs, ce sont les taxes de séjour qu'on perçoit sur les hébergements, c'est les droits de stationnement, et puis ce sera toutes les recettes indirectes que l'on ne percevra pas parce que l'on va faire des gestes sur les terrasses, sur nos plages privées", énumère-t-il auprès de franceinfo.

10h43 : Le ministère allemand de l'Economie annonce que l'Allemagne se trouve en récession depuis le mois de mars et devrait y rester "jusqu'en milieu d'année". "La demande globale cassée, l'interruption des chaînes de livraison, les changements de comportement des consommateurs et les incertitudes des investisseurs ont des répercussions massives sur l'économie allemande", explique le ministère.

10h56 : Bonjour @Mathieu. Non, car le SARS-CoV-2 est un virus respiratoire. Le Covid-19 se transmet donc par les postillons (éternuements, toux) et le contact de mains non lavées. Vous retrouverez des explications complémentaires sur le site de l'Entente interdépartementale pour la démoustication du littoral méditerranéen. Image

10h39 : Bonjour, est-ce que le Covid-19 peut être transmis par les moustiques ?

10h35 : Demain, à 21 heures, France 2 diffusera "#EtAprès : la grande émission des Européens". Comment vivrons-nous après cette crise historique ? Des citoyens européens préparent déjà le monde post-coronavirus. Nouvelles solidarités, nouveaux modes de vie, nouvelle économie… Et vous, qu’attendez-vous de l’Europe dans le monde d’après ? Posez ici vos questions à nos invités. Parmi eux : la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen, le directeur général de Danone Emmanuel Faber ou encore la prix Nobel d'économie Esther Duflo.

10h25 : Bonjour . C'est l'un des nombreux points à l'étude et il n'y a pas encore de réponse tranchée. "L'immunité n'est probablement pas de long terme", estimait toutefois le spécialiste des virus à ARN Frédéric Tangy, dans Le Quotidien du médecin. "Il est probable que chez tous les gens qui ont été infectés, l'immunité dure 3 à 6 mois. Si elle durait moins, ce serait exceptionnel pour un virus de ce genre", ajoutait-il fin mars. Je le répète, il s'agit d'une projection et il faudra encore du temps pour avoir le fin mot. D'autres chercheurs, d'ailleurs, évoquent des délais plus longs. Désolé de ne pas pouvoir vous répondre.

10h22 : Et restons encore un peu en Chine. Nous apprenons à l'instant que Pékin se dit "vivement préoccupée" par la suspension de la contribution américaine à l'OMS. Donald Trump accuse l'Organisation mondiale de la santé d'avoir mal géré l'épidémie et a décidé d'arrêter de contribuer à son budget. Les Etats-Unis financent l'OMS à hauteur de 400 à 500 millions de dollars chaque année, ce qui en fait le premier contributeur.

10h25 : Bonjour @youmi. Nous avons écrit, hier, un article sur la situation à Canton, dans le sud de la Chine. Plusieurs Africains vivant là-bas ont déclaré être victimes d'expulsions arbitraires et d'interdictions d'entrer dans des commerces. Pékin rejette "tout racisme" et promet "d'améliorer" ses méthodes. Pour lire l'article, c'est par ici.

10h15 : Bonjour. Pourquoi vous ne parlez pas des agissements (racistes) des Chinois envers les Noirs, soit disant qu'ils sont porteurs du coronavirus ? Bonne journée !

10h29 : Bonjour . Je n'ai pas connaissance d'un rallongement des délais pour transmettre ces documents. En revanche, j'ai une bonne nouvelle pour vous, puisqu'il est désormais possible de les transmettre par e-mail, après les avoir scannés ou pris en photo. Vous retrouverez l'adresse mail de votre caisse d'assurance-maladie en indiquant votre code postal sur le site ameli.fr (exemple pour le Bas-Rhin : avis_arret_travail.cpam673 [at] assurance-maladie.fr). N'oubliez pas de conserver les originaux.

10h24 : Bonjour. Est-ce que les délais pour transmettre un arrêt maladie sont rallongés (La Poste ne fonctionne que trois jours par semaine) ? Merci pour votre formidable travail.

10h09 : La Finlande doit lever aujourd'hui les barrages routiers isolant la région de sa capitale Helsinki. Les déplacements entre la région d'Uusimaa, foyer de l'épidémie de nouveau coronavirus en Finlande, et le reste du pays étaient interdits depuis le 28 mars. Cette mesure, après près de trois semaines, constitue la première disposition d'allègement des restrictions mises en place pour tenter d'endiguer la pandémie.

10h02 : Vous avez de la toux et de la fièvre ? Alors restez bien chez vous, limitez vos contacts avec d'autres personnes et appelez votre médecin. Si vos symptômes s'aggravent, si vous avez par exemple des difficultés pour respirer, n'attendez pas et appelez le 15. Voici l'ensemble des gestes à adopter pour vous protéger et protéger les autres du Covid-19.

10h01 : Bonjour @une étudiante en droit. "Les étudiants les plus précaires seront aussi aidés", a annoncé Emmanuel Macron. Cette aide est actuellement en cours d'élaboration et le détail n'en est pas encore connu. Par ailleurs, fin mars, 10 millions d'euros supplémentaires avaient été débloqués pour des aides spécifiques d'urgence. Il faut contacter votre Crous pour en bénéficier. Vous pouvez également contacter le numéro 0 806 000 278 pour vous faire conseiller si vous traversez une période difficile.

Numéro aides d'urgence