Le tourisme, secteur sinistré par le coronavirus

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Le tourisme, secteur sinistré par le coronavirus
Article rédigé par
France Télévisions

Certains secteurs restent dans le flou après la prolongation du confinement, comme l'hôtellerie ou la restauration. Les acteurs craignent une catastrophe, comme à Nice dans les Alpes-Maritimes.

Il est plagiste à Nice (Alpes-Maritimes) et le week-end de Pâques aurait dû lancer sa saison. Mais sans clients, il se retrouve bien seul. Avec l'épidémie du Covid-19, il criant le pire. "Cela fait plus de quarante ans que je suis sur la plage et je n'ai jamais vu ça. On a eu des mauvaises périodes pendant la guerre du Golfe. Et, quand il y a eu l'attentat, il y a eu une baisse très importante, mais c'est reparti relativement vite. Mais là, quand il n'y a personne sur une période aussi longue, c'est du jamais-vu", raconte René Colomban, plagiste.

Réouverture avant l'été ?

Les 14 employés permanents de René Colomban ont été placés en chômage partiel, tandis que le recrutement des saisonniers a été gelé. "J'aurai dû déjà embaucher 6 personnes de plus, les plagistes, les maîtres-nageurs, etc, pour attaquer la saison, jusqu'à 35 à 40 personnes d'ici le mois de juin", se désole t-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.