Le brief éco, France info

Le brief éco. Covid-19 : qui va payer la prime exceptionnelle de 1 000 euros aux salariés exposés ?

Pour que les salariés puissent bénéficier de cette prime défiscalisée (exempte de charges), il faut que leur entreprise ait mis en place un plan d’intéressement aux résultats.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Auchan va verser une prime de 1 000 euros à ses salariés qui continuent de travailler malgré le coronavirus. Photo d\'illustration.
Auchan va verser une prime de 1 000 euros à ses salariés qui continuent de travailler malgré le coronavirus. Photo d'illustration. (MAXPPP)

Qui va payer la prime défiscalisée de 1 000 euros annoncée par le gouvernement ? Plusieurs enseignes de la grande distribution s’engagent à verser cette prime proposée par le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire. Elle concerne les salariés qui continuent de travailler malgré le coronavirus.

Le groupe Auchan a été le premier à dégainer samedi 21 mars. Carrefour et Intermarché ont embrayé dimanche soir. Auchan s’engage à verser cette prime de 1 000 euros à 65 000 salariés français. L’ensemble des collaborateurs des magasins en profiteront, ainsi que ceux des entrepôts, des services de livraison à domicile, des retraits en voiture, etc. La CGT est contre alors que la CFDT salue l’initiative. Elle parle de mesure de justice mais la centrale syndicale demande à ce que les employés qui assurent leur service en télétravail soient logés à la même enseigne. Chez Carrefour, il s’agit pour l’instant des équipes présentes "sur le terrain".

Prime à géométrie variable

Tout le monde ne peut pas bénéficier de cette prime exceptionnelle de 1 000 euros. Pour ce qui est des "télétravailleurs", on peut comprendre car ils ne sont pas exposés directement aux risques. Mais, de manière générale, pour que les salariés puissent bénéficier de cette prime défiscalisée (exempte de charges), il faut que leur entreprise ait mis en place un plan d’intéressement aux résultats.

Si les grands groupes ont une certaine aisance financière pour se permettre de verser une telle prime, beaucoup de TPE, PME, PMI et ETI n’ont pas forcément la trésorerie suffisante, alors que les salariés de ces sociétés travaillent aussi dans les secteurs vitaux en ce moment. En réalité, la prime exceptionnelle de 1 000 euros défiscalisée proposée par Bercy n’est ni plus ni moins que la prime Macron décidée en marge du mouvement des "gilets jaunes", et qui a été prolongée cette année. Donc : rien de bien nouveau. Oui, certains employés actuellement exposés vont bénéficier de cette prime. C’est tant mieux. Mais la tâche est difficile pour tout le monde : pour les petites entreprises qui attendent la concrétisation de modifications des règles ; pour le gouvernement qui ne doit pas tomber dans les effets d’annonces sans prospective sur la gestion profonde de la crise.

Auchan va verser une prime de 1 000 euros à ses salariés qui continuent de travailler malgré le coronavirus. Photo d\'illustration.
Auchan va verser une prime de 1 000 euros à ses salariés qui continuent de travailler malgré le coronavirus. Photo d'illustration. (MAXPPP)