Cet article date de plus d'un an.

Italie : l’angoisse demeure à l’heure du déconfinement

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Italie : l’angoisse demeure à l’heure du déconfinement
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

Le déconfinement débute lundi 4 mai en Italie, où le coronavirus a fait plus de 28 000 morts. Les Italiens sont plutôt fébriles.

En Italie, les sept millions d’habitants de Lombardie, région fortement touchée par l’épidémie de coronavirus, ressentent de l'inquiétude. Lundi 4 mai, ils doivent reprendre une activité professionnelle dans la majorité des cas alors que le coronavirus est encore là. Rien que dimanche, 526 personnes ont été diagnostiquées positives au Covid-19, ce qui porte à plus de 37 000 le nombre de personnes contaminées dans la région de Milan.

La Lombardie, poumon économique

Les gens aimeraient ne pas retourner au travail, mais la Lombardie est cruciale dans l’activité économique du pays avec des dizaines de milliers d’entreprises en souffrance et des centaines de milliers d’emplois menacés. L’Italie a déjà perdu 15 milliards d’euros à cause du confinement, explique le correspondant de France Télévisions dans le pays Alban Mikoczy.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.