Port du masque obligatoire à Marseille : "La contrainte est assez réduite et essentielle", estime un adjoint à la mairie

À partir de samedi, trois secteurs de Marseille sont concernés par l'obligation de porter un masque en extérieur. Ils s'agit des endroits les plus fréquentés de la ville, et notamment le Vieux-Port.

Un homme portant un masque marche à Marseille, le 27 juillet 2020 (phot d\'illustration).
Un homme portant un masque marche à Marseille, le 27 juillet 2020 (phot d'illustration). (CLEMENT MAHOUDEAU / AFP)

Le port du masque est obligatoire en extérieur à Marseille dans trois secteurs de la ville à partir du samedi 8 août. Une mesure pour lutter contre l'épidémie de Covid-19 toujours présente en France. Il s'agit des secteurs du Vieux-Port-Hypercentre (en journée), de l'Escale Borély situé en bord de mer (en soirée) et du secteur du Cours Julien-La Plaine (en soirée). "La contrainte est assez réduite et essentielle", déclare samedi sur franceinfo Laurent Lhardit, adjoint à la mairie de Marseille, en charge du dynamisme économique, de l’emploi et du tourisme durable, en réponse à certains habitants qui trouvent cette mesure excessive.

CARTE. Coronavirus : quelles sont les villes qui imposent le port du masque dans les rues ou sur les marchés ?

La municipalité de Marseille n'est pas la seule ville à avoir rendu obligatoire le port du masque dans les espaces publics ouverts. "Nous faisons des évaluations qui sont sérieuses en termes de santé publique", poursuit Laurent Lhardit. 

On peut constater dans le comportement des Marseillais et des touristes qu'il y a des endroits où on peut considérer qu'il est tout à fait justifié qu'il y ait un port de masque.Laurent Lhardit, adjoint à la mairie de Marseilleà franceinfo

Laurent Lhardit est le "premier" à reconnaître "que c'est assez désagréable de porter un masque en période de canicule", pourtant il "le fait". "Je crois qu'il faut l'appliquer, poursuit-il. On est dans une situation où notamment sur Marseille il y a un retour des cas." Pour le moment, ce sont uniquement des contrôles pédagogiques qui sont mis en place pour faire respecter cette obligation du port du masque à l'exterieur, ensuite il y aura une phase de sanctions.