Covid-19 : première nuit sous couvre-feu

Peu avant 20 heures mardi 15 décembre, les rues se sont vidées. Le couvre-feu, associé aux nouvelles règles de circulation, est entré en vigueur. 

France 2

Première soirée de couvre-feu à Paris et dans toute la France, les artères de la ville lumière sont désertes. Les contrôles de police se sont multipliés. Entre 20 heures et 6 heures, interdiction de sortir de chez soi, avec des exceptions pour les déplacements entre le lieu de travail et le domicile. Sans motif valable, la contravention est de 135 euros. "Dans le cadre du couvre-feu, si la personne n'a aucun motif d'être à l'extérieur, elle doit rester chez elle, c'est la tolérance zéro pour faire appliquer les règles sanitaires", explique le commissaire Christophe Guénard, de la brigade des réseaux franciliens.

Entorse acceptée pour la nuit de Noël

Les infractions restent rares partout sur le territoire. À la frontière franco-allemande, le couvre-feu est approuvé par beaucoup de frontaliers. "C'est un sacré truc que l'on vit tous, on peut comprendre qu'il y ait des restrictions et une surveillance, il faut qu'on s'en sorte", explique une riveraine au micro de France Télévisions. La mesure doit durer jusqu'au 20 janvier. Seule entorse acceptée : la nuit de Noël.

Une rue vide dans Paris sous couvre-feu, le 17 octobre 2020.
Une rue vide dans Paris sous couvre-feu, le 17 octobre 2020. (ALAATTIN DOGRU / ANADOLU AGENCY / AFP)