Déconfinement : l’espoir de réouverture des cafetiers et restaurateurs

L’hôtellerie et la restauration sont les secteurs les plus sinistrés par le confinement. Après une fermeture de plus de deux mois, les professionnels attendent avec impatience les annonces d’Édouard Philippe, qui doit s’exprimer jeudi 28 mai, pour être fixés sur leur sort. 

FRANCE 3

Rien n’a été laissé au hasard dans un restaurant de Pontarlier (Doubs). Peu avant la déclaration du Premier ministre, jeudi 28 mai, les restaurateurs essaient de s’organiser dans l’attente d’une réouverture prochaine. "On a découvert pendant le service que l’on devait fermer, certains de nos clients nous ont appelé en catastrophe pour venir manger une dernière fois. On n’a pas envie cette fois d’être dans la même situation, on veut anticiper, préparer", assure un restaurateur. 

L’optimisme malgré l’incertitude

Même sentiment pour un restaurateur installé au pied du Mont-d’Or depuis une vingtaine d’années. Si sa trésorerie est au plus bas, le gérant se veut optimiste quant aux annonces d’Édouard Philippe. "On accueille essentiellement des entreprises, et la bonne nouvelle qui fuite, c’est qu’on pourrait accueillir les membres d’une même entreprise à une table", explique-t-il. Le Premier ministre doit dévoiler la phase deux du déconfinement. Les cafetiers et restaurateurs classés en zone verte devraient être les premiers à rouvrir. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un restaurant fermé durant la pandémie de Covid-19, samedi 23 mai 2020 au Crotoy (Somme).
Un restaurant fermé durant la pandémie de Covid-19, samedi 23 mai 2020 au Crotoy (Somme). (AMAURY CORNU / HANS LUCAS / AFP)