Déconfinement : "Les employeurs se sont engagés à produire des attestations" de déplacement, annonce Jean-Baptiste Djebbari

Le secrétaire d’Etat aux transports Jean-Baptiste Djebbari est l'invité des "4 Vérités" de France 2, jeudi 7 mai. 

Air France-KLM a annoncé jeudi 7 mai vouloir entamer des discussions avec les syndicats en vue d'une possible réduction de ses effectifs à cause de l'épidémie de coronavirus. "Le transport aérien subit une crise absolument inédite. Si les États n'étaient pas là, la plupart des compagnies aériennes seraient dans quelques semaines en situation de faillite", note Jean-Baptiste Djebbari dans les "4 Vérités" de France 2. "Ben Smith a raison, en toute lucidité et transparence, de poser le sujet avec les syndicats de l'entreprise qui sont extraordinairement responsables", ajoute le secrétaire d’Etat aux transports.

"Entre 20 et 30% de la fréquentation habituelle dans les transports"

Pour la réouverture de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le secrétaire d’Etat aux transports estime qu'il y a "deux conditions à remplir : l'harmonisation des procédures sanitaires au niveau européen et que les conditions économiques d'ADP soient satisfaites". À partir du 11 mai, il y aura plus de monde dans les transports en commun"On attend entre 20 et 30% de la fréquentation habituelle", explique Jean-Baptiste Djebbari. "Nous avons signé une charte avec la région Ile-de-France afin de désengorger les transports aux heures de pointe. Les employeurs se sont engagés à produire des attestations spécifiant les créneaux horaires d'arrivée", révèle le ministre. "Nous prévoyons un contrôle de ces attestations le cas échéant", conclut-il. 

Le secrétaire d\'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, le 26 janvier 2020, dans la cour de Matignon (Paris).
Le secrétaire d'Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, le 26 janvier 2020, dans la cour de Matignon (Paris). (LUCAS BARIOULET / AFP)