Déconfinement : fin des attestations de déplacement le 11 mai, sauf pour les trajets au-delà de 100 kilomètres

Les déplacements au-delà de 100 km ne seront autorisés que "pour un motif impérieux, familial ou professionnel".

Des voyageurs dans les allées de la gare du Nord, à Paris, le 17 mars 2020.
Des voyageurs dans les allées de la gare du Nord, à Paris, le 17 mars 2020. (MAXPPP)

Ce n'est pas encore demain que les Français pourront se déplacer de manière totalement libre sur le territoire. S'il sera possible de circuler sans attestation à partir du 11 mai, "les déplacements à plus de 100 km du domicile ne seront", eux, "possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel". 

>> Suivez la présentation du plan de déconfinement dans notre direct

Devant les députés, à qui il présentait le plan de déconfinement de la France, mardi 28 avril, le Premier ministre a expliqué que le gouvernement voulait "réduire les transports interrégionaux au maximum." Dit autrement, "ce n'est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end."

Il a aussi répété que les transports collectifs constituaient un sujet "particulièrement ardu", notamment en raison de la difficulté de respecter les règles barrières dans un train, un métro, un bus ou encore un avion.