Cet article date de plus de deux ans.

Covid-19 : les policiers en première ligne dans la crise sanitaire

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 5 min
Covid-19 : les forces de l'ordre en première ligne dans la crise sanitaire
Covid-19 : les forces de l'ordre en première ligne dans la crise sanitaire Covid-19 : les forces de l'ordre en première ligne dans la crise sanitaire (franceinfo)
Article rédigé par franceinfo - S. Khaldoun
France Télévisions

Le gouvernement planche sur un avant-projet de loi pour, par exemple, contrôler l’isolement des personnes testées positives au Covid-19. Stanislas Gaudon, secrétaire national du syndicat Alliance, était l’invité du 23 heures de franceinfo.

Les forces de l’ordre devraient être fortement mobilisées dans le cadre de l’avant-projet de loi préparé par le gouvernement. Celui-ci prévoit des sanctions lourdes en cas de manquement dans la vérification du pass sanitaire ou d’infractions à l’isolement souhaité de dix jours en cas de test positif au Covid-19. "On est dans la continuité de ce qui se passe depuis le début de la pandémie. Les forces de l’ordre ont de plus en plus de missions. Toutes les autres n’ont pas diminué : la petite et moyenne délinquance, la violence urbaine dans les quartiers, la lutte contre le terrorisme, le contrôle aux frontières, la lutte contre les stupéfiants…", estime Stanislas Gaudon, secrétaire national du syndicat Alliance.

"Ce n’est pas notre cœur de métier"

Ce dernier a ensuite poursuivi son propos dans le 23 heures de franceinfo. "Ce n’est pas dans notre cœur de métier d’aller frapper à la porte de ceux qui sont à l’isolement et de les contrôler […]. Il faut plutôt se tourner vers les professionnels qui peuvent contrôler les sorties ou l’isolement de ces personnes, plutôt que de mobiliser les forces de l’ordre. Nous n’avons, pour l'heure, aucune instruction. Il n’y a pas de base légale pour l’instant. […] Les policiers sont beaucoup utilisés."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.