Covid-19 : ce qu'il faut retenir des nouvelles restrictions annoncées par Jean Castex

Le chef du gouvernement s'est exprimé à l'issue d'un nouveau conseil de défense sanitaire, vendredi soir à l'Elysée. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Le Premier ministre, Jean Castex, lors d'une conférence de presse sur l'épidémie de Covid-19, le 14 janvier 2021 à Paris.  (THOMAS COEX / POOL / AFP)

De nouvelles restrictions face à l'évolution de l'épidémie de Covid-19 en France, mais pas de nouveau confinement pour le moment. Le Premier ministre, Jean Castex, a annoncé de nouvelles mesures de lutte contre la propagation du coronavirus, vendredi 29 janvier dans la soirée, à l'issue d'un nouveau conseil de défense sanitaire à l'Elysée. 

>> Covid-19 : suivez les dernières informations dans notre direct 

Ce conseil restreint, qui a débuté à 18 heures, avait pour objectif d'avoir des données consolidées sur l’impact du couvre-feu à 18 heures. Il visait également à étudier les résultats des études flash sur les variants apparus ces dernières semaines et le travail de consultation et de concertation mené depuis deux semaines avec de nombreux acteurs, comme les laboratoires pharmaceutiques, des psychologues et pedopsychiatres, mais aussi des élus et représentants des syndicats, avait affirmé l'Elysée à France Télévisions.

"Si la situation sanitaire reste mieux maitrisée en France que chez beaucoup de nos voisins, elle reste préoccupante", avec près de 27 000 personnes hospitalisées et plus de 3 000 personnes en réanimation, a indiqué vendredi soir Jean Castex. "La progression des variants anglais et sud-africain fait peser un fort risque d'accélération de l'épidémie", a-t-il prévenu. Reconfinement à ce stade écarté, interdiction des déplacements en dehors de l'Union européenne "sauf motif impérieux", fermeture de certains centres commerciaux non-alimentaires... Voici ce qu'il faut retenir de la prise de parole de Jean Castex. 

Un nouveau confinement pour l'instant écarté

"La question d'un confinement se pose légitimement, mais nous en connaissons l'impact très lourd pour les Francais." Dès le début de son intervention, le Premier ministre a annoncé qu'un troisième confinement n'était, à ce stade, pas à l'ordre du jour pour lutter contre la diffusion du Covid-19. "Nous pouvons encore nous donner une chance de l'éviter", a-t-il déclaré, ajoutant par la suite que "notre devoir est de tout mettre en œuvre pour éviter un prochain confinement".

Jean Castex fait un point sur l'epidemie

Tout déplacement en dehors de l'UE interdit, "sauf motif impérieux"

Première nouvelle mesure annoncée par Jean Castex : l'interdiction des déplacements en dehors de l'Union européenne, "sauf motif impérieux". "Toute entrée en France et toute sortie de notre territoire à destination ou en provenance d'un pays extérieur à l'Union européenne sera interdite, sauf motif impérieux", a-t-il annoncé, précisant que "cela s'appliquera à partir de dimanche, 0 heure". 

En parallèle, "toute entrée en France à partir d'un pays de l'UE sera conditionnée à la réalisation d'un test PCR, à l'exception des travailleurs transfrontaliers", a également indiqué le chef du gouvernement. "Tous les déplacements en provenance et en direction de tous nos territoires ultramarins seront également soumis à la production de motifs impérieux", a-t-il ajouté. 

Mesures concernant les deplacements

Certains centres commerciaux non-alimentaires fermés

Dès dimanche, "les centres commerciaux non-alimentaires, d'une surface supérieure à 20 000 m2, c'est-à-dire ceux qui favorisent le plus de brassage des populations, seront fermés", a également annoncé le Premier ministre vendredi soir. 

Les jauges seront également "renforcées" dans "toutes les grandes surfaces" dès lundia précisé Jean Castex. "Le 'quoi qu'il en coûte' (les prêts garantis par l'Etat, le fonds de solidarité, le chômage partiel) s'appliquera bien sûr pour tous les salariés et entreprises concernés", a-t-il développé.

Centre commerciaux

Le recours au télétravail "renforcé"

Lors de son intervention à l'issue du conseil de défense sanitaire, le Premier ministre a déclaré que le "recours effectif au télétravail devra être renforcé dans toutes les entreprises" où cela est possible. Ce principe s'appliquera également aux administrations publiques, a-t-il souligné. 

Mesures pour les salaries

Davantage de contrôles annoncés contre "les dérives de quelques-uns"

Le Premier ministre a enfin indiqué que "les policiers et les gendarmes seront mobilisés pour contrôler le non-respect du couvre-feu, l'organisation de fêtes clandestines et l'ouverture de restaurants de manière renforcée". "Les dérives de quelques-uns ne sauraient ruiner les efforts de tous", a-t-il insisté, tout en appelant les Français à renforcer leurs efforts pour lutter contre la propagation du virus. 

"Une consigne de particulière fermeté"

"Mes chers concitoyens, plus que jamais, nous devons tout faire pour respecter ces règles et celles qui permettent, au jour le jour, de lutter contre cette pandémie. Respect des gestes barrières, port du masque... Se tester et s'isoler au moindre doute", a réitéré Jean Castex.

"Les prochains jours seront déterminants"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.