Coronavirus : les réponses aux questions que vous nous avez posées

Tenue des élections, ouverture des commerces... Vous nous avez sollicités sur les conséquences de l'épidémie de Covid-19 dans votre quotidien.

Une affiche sur un magasin limite l\'accès à deux personnes maximum, à Paris, le 15 mars 2020.
Une affiche sur un magasin limite l'accès à deux personnes maximum, à Paris, le 15 mars 2020. (MATHIEU MENARD / HANS LUCAS)

Pour faire face à l'épidémie de coronavirus qui progresse en France métropolitaine, le Premier ministre Edouard Philippe a annoncé, samedi 14 mars, la fermeture à minuit de tous les lieux "non indispensables", comme les restaurants et bars, et invité les Français à réduire leurs déplacements au minimum nécessaire. Ces nouvelles annonces, après les fermetures des écoles et crèches, ont entraîné de nombreux questionnements. Voici les réponses à certaines questions que vous nous avez posées dans le live.

>> Coronavirus : les dernières informations en direct

1Peut-on envisager un report du second tour des élections ?

Bonjour @Gaëlle la tourangelle, nous avons justement interrogé des constitutionnalistes à ce sujet. Ils nous ont expliqué qu'il serait possible juridiquement de reporter le second tour de ces municipales, compte tenu de l'aggravation de l'épidémie de coronavirus. Mais cet éventuel report entraînerait potentiellement l'invalidation du premier tour et certainement des contestations en justice de la part des candidats

2Bonjour, en dessous de quel taux de participation le scrutin peut-il être annulé ?

@Gd : Bonjour, la loi ne prévoit pas de "quorum" pour valider une élection municipale, c'est-à-dire un nombre minimum de votants par rapport au nombre d'inscrits en dessous duquel le résultat du scrutin ne peut être pris en compte. Le Parisien vous en dira plus.

3Lieux de culte ouverts mais pas de cérémonies. Qu'en est-il des obsèques ?

Bonjour @Zebrenig. La Conférence des évêques de France a statué sur la question vendredi après le passage au stade 3 de la lutte contre l'épidémie. A partir de demain, les messes, les baptêmes et les mariages ne peuvent plus être célébrés dans les églises françaises. Les obsèques peuvent toujours avoir lieu en revanche. Mais à condition qu'il y ait moins de 100 personnes présentes et que les fidèles s'installent un rang sur deux, une chaise sur deux.

4Et qu'en est-il des hôtels ? Sont-ils ouverts sans restauration ou totalement fermés ?

Bonjour @Isa, les hôtels peuvent continuer à accueillir leurs clients, mais leurs restaurants et leurs bars doivent rester fermés. Il reste possible d'y prendre son petit déjeuner ou tout autre repas, mais uniquement en chambre.

5Je ne comprends pas, sur le site de l'Education nationale, il vient d'être annoncé que les concours sont reportés, on ne sait plus que croire ! Je suis sensée passer le Crpe le 6 avril !?

Bonjour @Hapo, @Ju et @Azur. En effet, comme vous le soulignez, le site du ministère indique que les concours de recrutement de l'Education nationale sont reportés. Interrogé dimanche matin sur franceinfo au sujet d'un éventuel report du Capes et de l'agrégation, le ministre Jean-Michel Blanquer avait déclaré : "Ces types de concours sont beaucoup trop importants pour les personnes concernées pour les reporter." Il avait ajouté que la configuration du passage de l'examen changerait, afin de respecter les consignes d'éloignement. Ce message sur le site du ministère marque donc un changement de cap par rapport à ce qui avait été annoncé dimanche.

6J'ai une petite question concernant les fermetures de commerces et autres lieux de rencontre, pas que je sois contre cette mesure mais je me demande s'il est légal pour l'Etat d'obliger une entreprise privée à fermer ? 

Bonjour ​​@Nico de Toulouse​, oui, c'est légal. L'arrêté de fermeture pris par le ministre de la Santé hier s'appuie sur une longue série de textes juridiques, tirés notamment du Code de la santé publique, justifiant et autorisant cette mesure​.

7Je cherche une plateforme pour faire un don pour nos hôpitaux ou les services d'urgence dans ces moments difficiles. En auriez-vous en tête ? Merci ! Et soutenons-les !

​Bonjour ​@Charles P​, il est possible de faire des dons en ligne sur les sites internet de nombreux hôpitaux publics, comme celui du CHU de Bordeaux, du CHU de Nice, ou de l'AP-HP pour la région parisienne.

8Le prolongement des ordonnances, c'est pour les maladies chroniques ou les traitements chroniques (quotidiens, comme par exemple les personnes âgées qui prennent divers médicaments pour le cœur, cholestérol...) ?

Bonjour @Pour ma mamie. Afin d'alléger la charge de travail des médecins, les pharmaciens sont désormais autorisés à délivrer des médicaments aux personnes qui prennent un traitement de longue durée (contre l'hypertension par exemple), sans qu'elles aient besoin de renouveler leur ordonnance. L'arrêté est clair : la mesure ne s'applique pas qu'aux patients atteints d'une maladie chronique, mais bien à tous ceux qui prennent un "traitement chronique".

9Est-ce que les salons de coiffure, les magasins de bricolage et les opticiens doivent fermer également ?

Bonjour @yan, l'arrêté du ministre de la Santé impose la fermeture aux commerces ne présentant pas un caractère indispensable. Les salons de coiffure, les opticiens et les magasins de bricolage ne font pas partie des commerces indispensables listés par le texte officiel.

10Est-ce que la Poste va continuer de fonctionner ?

Bonjour @Jess, l'arrêté pris par le ministre de la Santé indique que "compte tenu de leur contribution à la vie de la nation, les services publics resteront ouverts". Or La Poste exerce une mission de service public. Elle devrait donc continuer d'opérer.