Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : le gouvernement autorise l'utilisation des masques FFP2 périmés depuis moins de deux ans

Quelques précautions sont à prendre malgré tout. Ces masques doivent "avoir été stockés dans les conditions de conservation conformes à celles prévues par le fabricant ou le distributeur", précise le ministère du Travail.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un masque de type FFP2 photographié à l'Institut Robert Koch de Nuremberg (Allemagne), le 28 février 2020.  (DANIEL KARMANN / DPA / AFP)

Vos vieux masques ne sont peut-être pas (encore) bons pour la poubelle. Pour lutter contre l'épidémie de coronavirus, le ministère du Travail a décidé d'élargir l'utilisation des produits périmés de type FFP2 de six à 24 mois. "Après avoir autorisé jeudi l'utilisation, sous certaines conditions cumulatives, des masques FFP2 périmés depuis moins de six mois, des analyses complémentaires nous garantissent désormais l'utilisation en toute sécurité de ces masques périmés depuis moins de 24 mois", souligne le ministère dans un communiqué, vendredi 27 mars.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la situation dans notre direct

Quelques précautions sont à prendre malgré tout. Ces masques, qui permettent de se protéger des postillons, des gouttelettes ou des particules plus fines, doivent "avoir été stockés dans les conditions de conservation conformes à celles prévues par le fabricant ou le distributeur".

Aussi, "avant leur utilisation, les masques devront avoir fait l'objet de quatre tests successifs : vérifier l'intégrité des conditionnements par contrôle visuel, vérifier l'apparence (couleur d'origine) du masque par contrôle visuel, vérifier la solidité des élastiques et de la barrette nasale de maintien du masque, réaliser un essai d'ajustement du masque sur le visage", détaille le ministère.

Par ailleurs, le gouvernement a pris une circulaire autorisant "jusqu'au 31 mai l'importation et l'usage en France de masques chirurgicaux aux normes américaines et chinoises, ainsi que les masques FFP2 aux normes américaines, chinoises, australiennes, néo-zélandaises, coréennes et japonaises".

La sélection de franceinfo sur le coronavirus

• Pratique. Voici la nouvelle version de l'attestation de déplacement dérogatoire à remplir pour sortir pendant le confinement

• Eclairage. Pourquoi Mayotte redoute "un tsunami" avec la crise sanitaire qui s'annonce

• Infographies. Voici les bons gestes à adopter quand on fait ses courses

• Témoignage. "Je n'ai personne sur qui m'appuyer" : le confinement "angoissant" de Lisa, enceinte de cinq mois et vivant seule avec son fils

• Vidéo. Les quatre gestes simples à adopter pour se protéger et éviter la propagation

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.