Coronavirus : l'épidémie est-elle minimisée par la Chine ?

Le bilan du coronavirus s'alourdit en Chine : 106 morts et 4 500 contaminations dans toute le pays, selon un bilan des autorités mardi 28 janvier. Un premier cas de contamination a eu lieu entre humains en Europe.

franceinfo

"Il y a plus de 200 000 personnes infectées" par le coronavirus. Une Française basée en Chine a diffusé ce message sur les réseaux sociaux. Pour les autorités chinoises, le chiffre n'a rien à voir : 4 500 pour tout le pays mardi 28 janvier. Au Royaume-Uni, le Pr Neil Ferguson de l'Imperial College de Londres estime l'épidémie à "100 000 cas à travers le monde". Selon lui, chaque personne infectée pourrait potentiellement transmettre le coronavirus 2019-nCoV à trois autres.

Maladie floue, chiffres fous

D'après le Pr Gabriel Leung, chercheur à l'Université de Hong Kong, en comptant les personnes présentant les symptômes et celles en période d'incubation, le chiffre approchait les 44 000 personnes infectées samedi 25 janvier pour la seule ville de Wuhan. En fait, pour cette maladie, on connaît très peu d'informations précises, notamment le taux de contamination chez des gens habitant sous le même toit. Ce manque d'informations n'est pas facilité par les communications très contrôlées et peu transparentes de Pékin.

Un officier sanitaire prend la température de deux passagers à l\'entrée d\'une station de métro de Pékin, le 28 janvier 2020. 
Un officier sanitaire prend la température de deux passagers à l'entrée d'une station de métro de Pékin, le 28 janvier 2020.  (KOKI KATAOKA / YOMIURI / AFP)