Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : "Il y a de quoi s'inquiéter", des Français font des réserves

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
6media naoufel module coronavirus inquietude version werb 2
franceinfo
Article rédigé par
France Télévisions

,Des Français se préparent à un grand confinement et préfèrent Facebook au gouvernement pour s'informer sur le Covid-19. 

 "Je n'incite personne à tomber dans la psychose. Je les invite juste à aller faire quelques réserves, au moins pour tenir quelques mois". Dès le mois de janvier, Anthony Panis a préféré prendre ses précautions. Il a acheté plusieurs kilos de denrées alimentaires, de l'eau et des médicaments, le tout rangé dans le coffre de sa voiture. Face à la crise du coronavirus, le jeune homme s'attend au pire comme à un confinement généralisé en France.

"Problème de communication"

Une inquiétude grandissante et des doutes multiples. Pour lui, le gouvernement n'est pas tout à fait transparent. Anthony Panis préfère s'informer via les réseaux sociaux. "Il y a de quoi s'inquiéter", assure-t-il. Une psychose largement répandue sur le web, tout comme les rumeurs. Plusieurs groupes se sont créés sur Facebook et ils rassemblent rapidement des milliers de membres.

Anne Souyris, adjointe à la mairie de Paris, estime qu'il y a "un problème de communication très fort au gouvernement pour pouvoir responsabiliser les gens et éviter la crise de panique". 61% des Français se disent inquiets face à l'épidémie, deux fois plus que lors de l'épisode de la grippe A en 2009.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.