Coronavirus : derniers préparatifs à l'aéroport d'Orly, qui se prépare à accueillir de nouveau des passagers

Fermé depuis le 31 mars, l'aéroport d'Orly rouvre au public vendredi. Mais avant la reprise, les petites mains s'activent pour que tout soit prêt.

Le hall 3 de l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne) est prêt à rouvrir au public, le 24 juin 2020.
Le hall 3 de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne) est prêt à rouvrir au public, le 24 juin 2020. (WILLY MOREAU / RADIO FRANCE)

Le tarmac de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), scruté par une dizaine d'agents, se prépare à accueillir à nouveau des avions... et du public ! Premier vol : Paris-Porto, prévu vendredi 26 juin à 6 heures. À bord de sa voiture orange, sur la piste trois, Emmanuel Dovetta, responsable du patrimoine et des projets aéronautiques, effectue les dernières vérifications. "Je regarde la partie sud d'abord puis la partie nord de la piste, qui fait 45 m de large, et on vérifie l'état de la chaussée, explique-t-il. On regarde si visuellement, il y a un désordre, un risque de départ de matériau, une petite fissure ou une déformation de la piste." Pour la réouverture, "strictement rien à signifier, tout est opérationnel en vue de la réouverture."

Une réouverture progressive

D'habitude, environ 90 000 passagers par jour arrivent ou décollent d'Orly mais après quasiment trois mois de fermeture à cause du coronavirus, la reprise sera très progressive : 74 vols dans la journée au départ ou à destination de l'aéroport contre 650 en moyenne en temps normal. Seul le terminal 3 ouvrira vendredi 26 juin, avant l'ouverture progressive d'Orly 1, 2 et 4.

Le dépose-bagages de l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 24 juin 2020.
Le dépose-bagages de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 24 juin 2020. (WILLY MOREAU / RADIO FRANCE)

Pendant le confinement, chaque jour, trois inspections rapides obligatoires de dix minutes ont dû se poursuivre sous l'oeil du centre de commandement, les grandes baies vitrées qui donnent sur les pistes. À l'intérieur, de grands murs d'ordinateurs. Les effectifs sont tombés à huit personnes pendant le confinement contre 26 habituellement. Ils seront 12 vendredi, dont Mélanie Audé. Elle est décideur opérationnelle, attentive au nouveau parcours mis en place dans l'aéroport. "Vous arrivez, le contrôle de température se fait au niveau de la salle de livraison bagages", explique-t-elle. "On sait déjà comment ça se passe, puisque depuis le 8 juin, on a eu des vols de rapatriement. On avait en moyenne deux à trois vols par jour, avec pour chaque vol 180 passagers, c'est donc à cette occasion qu'on a pu tester la caméra thermique à l'arrivée, donc on sait déjà que ça fonctionne."

Les trois-quarts des commerces rouvrent

Des plexiglas sont installés entre les bornes, du gel hydroalcoolique accessible dans le hall et les magasins. Les trois-quarts d'entre eux vont relever leur rideau de fer vendredi. Le personnel s'occupe du réassort, et Mathias Castillo, le gérant, règle les derniers points sanitaires. "On va compter les entrées", explique-t-il. "Sur une boutique comme celle-ci qui fait 1 500m², on peut accueillir 160 passagers en même temps dans la boutique de manière simultanée. Avec un comptage des entrées, directement dans l'entrée, mais également des sorties pour pouvoir adapter en permanence le flux."

Du gel hydroalcoolique est accessible dans le hall et les magasins de l\'aéroport d\'Orly (Val-de-Marne), le 24 juin 2020.
Du gel hydroalcoolique est accessible dans le hall et les magasins de l'aéroport d'Orly (Val-de-Marne), le 24 juin 2020. (WILLY MOREAU / RADIO FRANCE)

La reprise s'annonce très progressive : seuls 400 salariés d'Aéroport-de-Paris seront présents. D'ordinaire, ils sont 3 000 à Orly. L'aéroport prévoit cet été près de 200 vols par jour, soit trois fois moins qu'avant la crise.

L'aéroport d'Orly rouvre au public - Reportage de Willy Moreau
--'--
--'--