SNCF : cinq milliards de pertes en 2020

Depuis la crise sanitaire, les voyageurs empruntent moins le train. La SNCF a annoncé, mercredi 2 décembre, qu'elle allait perdre jusqu'à cinq milliards d'euros cette année. Un déficit record qui aura des conséquences.

France 2

Les trains ont été désertés pendant la période du confinement. Le résultat est cauchemardesque pour la SNCF : cinq milliards d'euros de pertes en 2020, en raison du Covid. Selon la SNCF, il s'agirait d'un record. Le patron du groupe, Jean-Pierre Farandou, a tiré la sonnette d'alarme devant le Sénat, mercredi 2 décembre : "Nous sommes allées sur les marchés financiers lever de l'argent, pour rembourser nos emprunts, payer les salaires, payer nos fournisseurs. Nous sommes en négatif cette année."

Une réorganisation sans licenciement

La direction le confirme, il y aura des suppressions de postes à la SNCF. Une réorganisation sans licenciement. L'inquiétude ne cesse de grandir, certains services administratifs pourraient être amputés de nombreux postes, selon les syndicats. "Le chiffre serait à la hauteur de 30% dans les fonctions supports mais pas que. La plupart des agents sont perdus dans les différentes réorganisations", explique Didier Mathis, UNSA ferroviaire. Le nombre de voyageurs ne devrait pas retrouver son niveau d'avant crise d'ici 2023.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, le 25 août 2020 à Orléans (Loiret).
Le PDG de la SNCF, Jean-Pierre Farandou, le 25 août 2020 à Orléans (Loiret). (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)