Nicolas Sarkozy condamné : "Tout est fait pour abattre et empêcher quelqu’un d’agir", estime Christian Estrosi

Publié
Durée de la vidéo : 9 min.
estrosi
France 2
Article rédigé par
C. Roux - France 2
France Télévisions

Christian Estrosi, maire LR de Nice (Alpes-Maritimes), est l’invité des “4 Vérités” de France 2 mardi 2 mars.  

Nicolas Sarkozy a été condamné dans l’affaire des “écoutes”.Je veux lui témoigner toute mon amitié. Je suis étonné par une telle sévérité”, commente Christian Estrosi, le maire les Républicains de Nice (Alpes-Maritimes).

"Je suis étonné et préoccupé par cette judiciarisation de la vie politique qui risque de conduire à une certaine inertie de la vie démocratique de notre pays. Je ne voudrais pas que tout cela conduise à la mort programmée de l’action politique", estime-t-il. 

"Tout est fait pour abattre et empêcher quelqu’un d’agir. On a le sentiment que la justice a fait de la politique dans cette affaire et il faut réformer pour qu’il n’y ait plus cela", poursuit Christian Estrosi.

Confiner le week-end, une "bonne décision"

Jean-Luc Mélenchon (LFI) pense qu'Emmanuel Macron est "débarrassé" de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle de 2022. "Même si Nicolas Sarkozy reste la plus grande autorité morale de la famille de la droite et du centre, il a dit qu’il n’entendait plus s’engager dans la vie publique", assure le maire de Nice.

Les Niçois ont respecté le confinement ce week-end pour lutter contre le coronavirus. Cette même mesure plane sur l’Ile-de-France et la maire de Paris considère que ce sont des mesures inhumaines”. "Je ne veux pas polémiquer. Je pense que le gouvernement a pris les bonnes décisions. Je vois la lassitude et les angoisses de nos concitoyens, mais il faut avoir le courage de prendre des décisions comme celles-ci et j'espère qu’elles seront suffisantes", conclut Christian Estrosi.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.