Confinement : les commerçants préparent la réouverture de leurs établissements

Les patrons de commerces dits "non essentiels" sont soulagés. Ils pourront réaccueillir des clients dès le 28 novembre.

France 2

Emmanuel Macron a annoncé mardi 24 novembre la réouverture des commerces "non essentiels" dès samedi. À Bordeaux (Gironde), la propriétaire d'un salon de coiffure se prépare déjà à reprendre du service. La coiffeuse est soulagée mais également frustrée d'avoir perdu 30% de son chiffre d'affaires en 2020. "Je suis très contente de rouvrir. En revanche, je suis très en colère parce qu'on nous a fermé notre salon de coiffure alors que nous avons suivi toutes les règles. Je ne comprends pas pourquoi on nous a fait ça", confie-t-elle.

Gérer le rush de fin d'année en évitant les files d'attente

Au magasin Joué Club de Mérignac (Gironde), les clients devront suivre un sens unique. Au maximum, 120 personnes seront accueillies en même temps au lieu de 300 avant le Covid. "On a une petite application qui va nous permettre de compter les entrées et sorties", explique une responsable. La période des fêtes représente 60% du chiffre d'affaires annuel. L'objectif est de gérer le rush de fin d'année en évitant les longues files d'attente. Selon l'association des commerçants, 30% des magasins de Bordeaux, en grande difficulté, risquent de ne pas pouvoir rouvrir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des commerces fermés lors du deuxième confinement, à Paris, le 20 novembre 2020.
Des commerces fermés lors du deuxième confinement, à Paris, le 20 novembre 2020. (GABRIELLE CEZARD / HANS LUCAS / AFP)